AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Fenris Telrúnya, au service des Ténèbres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
triforce

Invité

Invité

avatar

MessageSujet: Fenris Telrúnya, au service des Ténèbres   Dim 17 Fév - 16:36




TELRUNYA FENRIS









    Age : 19 ans
    Surnom : Fen, tout simplement
    Race : Hylien
    Statut : Célibataire
    Orientation Sexuelle : Peu m’importe
    Loisirs : le combat, la musique (oui, on dirait pas) et faire couler « un peu » le sang




Physique




Bon, je suis pas fan de discours mais puisque vous voulez savoir à quoi je ressemble, je veux bien accorder un peu de mon temps. Mais dépêchez-vous, j’en ai pas pour la journée. Alors, que dire de moi ? Ben que je suis assez grand physiquement et pas mal musclé et cela est dû à mes années d’entraînement. Eh ouais, pour quelqu’un qu’a seulement 19 ans, j’ai des tablettes et on peut les qualifier de chocolat vu le teint de ma peau car j’ai un teint halé mais pas trop. Non, c’est pas en bronzant que j’ai eu ce type de peau, c’est juste génétique, voilà tout.
Vous voulez en savoir plus ? Bon, ok, je vais parler. Mmmh, par quoi commencer ? Ce qui fait mon charme sans doute ? Ouep, peut-être. Donc concentrez-vous sur mon visage : vous le voyez ? Si vous le voyez pas, c’est que vous êtes myope donc faudrait que vous alliez chercher des lunettes, ou alors c’est que vous êtes ébloui par mon visage. Je suis plutôt beau gosse : des cheveux blancs argentés, lisses et longs (moi, je les trouve longs), les yeux bleus comme le ciel. Assez « ironique » quand on sait que je suis du côté des Ténèbres et donc que les couleurs qui les représentent sont assez sombres. Une bouche avec des traits tout aussi fins que mes sourcils, des oreilles pointues (comme tous les Hyliens d’Hyrule) et un menton plutôt pointu aussi. Ah oui, j’allais oublier : de face, on ne voit quasiment pas mon nez mais il est bien présent. On le voit mieux quand je suis de profil ou de trois-quarts.
Qu’est-ce qu’il y a ? Vous voulez en plus savoir ce que je porte ? Ok, ok… Souvent, j’ai une cape sur les épaules : elle est noire comme les ombres et est entourée de rouge sur les bords. Aux poignets, j’ai des bandages, mais ce n’est pas parce que je les ai que j’ai forcément eu des blessures. Je porte les mêmes bandages sur mon torse ainsi qu’à mes chevilles (ils entourent une partie de mes pieds et vont jusqu’à la moitié des mollets) Ah, et j’ai aussi un bermuda de la même couleur que ma cape.
Quant aux éventuels tatouages et cicatrices, figurez-vous que j’en possède : j’ai un tatouage sur mon dos, représentant l’animal que j’admire le plus : un oiseau (précisément un phœnix), celui que je fais apparaître le plus souvent quand j’utilise ma magie. Il a la beauté du cygne et la grâce du phœnix.
Spoiler:
 
Pour ce qui est des cicatrices, je n’en ai aucune… Sauf au niveau de mon cœur. Mais je vous en dirai plus lorsque je raconterai mon histoire (si vous me le demandez…)

Mental




En plus de mon physique, vous voulez aussi savoir quel est mon caractère ? Décidément, vous êtes bien trop curieux à mon goût. Mais je pense que j’ai pas le choix. Très bien, je vais donc me décrire. Alors, réfléchissons… J’ai un « assez » fort caractère et je suis têtu. Je déteste quand on me donne des ordres, sauf bien sûr si ces ordres viennent du Seigneur Ganondorf. C’est un homme que je respecte grandement et auquel j’ai juré fidélité jusqu’à mon dernier souffle. Je l’admire pour ce qu’il fait et pour ce qu’il est. Bref, je m’égare. Où j’en étais ? Ah oui… Quand j’ai une idée en tête, j’y vais jusqu’au bout. Si je dois m’en détourner, je dois avoir une bonne raison de le faire. Sinon, je reste fixé dessus et je suis déterminé à aller jusqu’au bout.
J’avoue aussi avoir un petit penchant pour ce qui est combat et ce qui s’en rapproche. Je ne peux résister à son appel, j’adore combattre. Et si je vois beaucoup de sang couler, j’estime avoir gagné contre mon adversaire. Je ne vais pas jusqu’à le tuer, sinon je ne pourrais plus me distraire avec lui ou elle selon la personne que j’ai en face de moi. Parfois, j’aime provoquer les gens et faire mon sadique envers eux. Je suis comme un vilain garnement qui ne reste pas en place. Et j’aime avoir ce sourire de sadique sur mon visage juste pour déconcerter la personne en face.
Sinon, s’il y a bien une chose que je déteste… c’est que l’on me blesse profondément. J’ai déjà été blessé une fois, par une personne à qui je faisais confiance. Et cette personne m’a trahi et abandonné. Et vous savez ce qui s’est passé ? J’ai pleuré. Oui, et alors ? Je suis pas dénué de sentiments, moi aussi je suis un être humain. Et cet acte va laisser une cicatrice dans mon cœur. Une cicatrice qui ne se refermera jamais. Il me faudra du temps avant que je fasse de nouveau confiance en quelqu’un (excepté le Seigneur Ganondorf mais ce n’est pas pareil) Alors je déconseille au petit malin de s’amuser avec ma confiance ou il en subira de lourdes conséquences auxquelles il ne s’attendra pas du tout… Quand je suis comme ça, je n’ai pas de pitié, je vais chercher à tuer la personne pour qu’elle ne me fasse plus de mal. Je déteste pleurer mais quand je ne peux pas me retenir, je suis obligé de tout relâcher. Et je n’aime pas montrer mes faiblesses devant l’adversaire. Il pourrait profiter de ce moment et m’attaquer. Alors j’évite au maximum de montrer tout cela.
Ah oui, autre chose : je n’attaque pas les oiseaux. Ce sont mes animaux préférés et si j’en tuais un, je ne me le pardonnerai pas. Mais si je vous vois en tuer un, vous allez le regretter. Je respecte cela, c’est même la seule règle que je ne dois pas enfreindre. Si j’en vois un à l’agonie, je vais tout faire pour l’aider à vivre. Mais je fais tout ça à l’écart des personnes. J’ai une passion pour les oiseaux. Mais ça, vous verrez un peu plus tard…

Histoire




Maintenant, vous voulez savoir mon histoire… Vous n’en avez pas marre d’être aussi curieux ? Parce qu’en plus, je suis encore obligé ? Bon, bon, d’accord. Je vais vous raconter ce qui m’est arrivé. Mais je n’ai que des souvenirs qu’à partir de mes 9 ans. J’étais aux côtés de Ganondorf… pardon, LE Seigneur Ganondorf. Il m’avait raconté qu’avant de me rencontrer, mes parents, des Hyliens, m’ont abandonné parce qu’ils ne voulaient pas de moi. Puis quand il m’a "recueilli", il a vu en moi de grands espoirs pour l’avenir. Je croyais à ses paroles, je l’admirais. Jamais je ne trahirai le Seigneur Ganondorf. Pour m’aider à m’entraîner, il me laissa parfois seul dans des endroits aussi dangereux les uns que les autres et je devais survivre. Si je n’y arrivais pas, alors je n’étais pas en mesure de revoir le Seigneur. Mais je réussis à surmonter les épreuves, me forgeant un caractère assez solide au fil des mois qui passèrent.

Quand le Seigneur vit mes efforts, il m’attribua un maître dont je ne dirai rien sur celui-ci, sauf sa nature : un Hylien passé de notre côté. Il m'entraînait tous les jours sans relâche, me disant parfois de l'affronter dans des combats. Ce que je faisais. J'étais déterminé à le battre au moins une fois. Mais je n’étais pas assez fort alors chaque jour, je m’entraînais de plus en plus, faisant en sorte que mon entraînement soit de plus en plus dur. Puis un jour, le Seigneur vint vers moi et me remit deux baguettes blanches. Il psalmodia quelques paroles et je me sentis envahir d’une certaine force et là, je vis mes baguettes prendre feu. Le Seigneur me dit que je n’avais rien à craindre et que maintenant, je possédais le pouvoir de manipulation des flammes bleues. Je fis un petit test et cela marchait. Après cela, je m’entraînai à maîtriser mon pouvoir mais cela sapait un peu de mes forces quand je m’en servais alors je fis attention.

3 ans plus tard… Le Seigneur Ganondorf a décidé d’attaquer le Château d’Hyrule avec ses sbires, et moi avec. Bien que je n’avais que 12 ans. Les gens, voyant le danger approcher, s’enfuirent et coururent, affolés. Nous semions la terreur et le chaos en Hyrule. Certains restèrent dans la ville pour effrayer et tuer les Hyliens tandis que d’autres allèrent vers le Château et le prirent d’assaut. J’étais de ceux-là. Comme j’étais plus petit et plus fin que les autres, j’arrivai à me faufiler et à être discret pour infiltrer le château. Pour éviter de me faire repérer, je me servis de ma magie des flammes bleues et je faisais fuir les gardes. J’en riais en les voyant. Je continuai d’avancer jusqu’à arriver dans la salle du trône. Je décidai de rester en retrait. Puis je vis arriver le Seigneur. Il était parti vers une autre bâtisse avant. Je sentis en lui une force plus puissante, comme s’il avait acquis quelque chose. Et il n’eut pas de mal à battre le roi d’Hyrule et à régner d’une main de maître. Sept ans se sont écoulées, le chaos était toujours présent en Hyrule. Et pendant ces sept longues années, j’ai connu quelqu’un. Je lui ai fait confiance, nous nous entendions très bien. Mais un jour, cette personne a trahi notre confiance en passant de l’autre côté de la barrière, c’est-à-dire passer du côté du "Bien". Je ne pourrai jamais lui pardonner cet acte. Je cherchai le moyen de le tuer mais soudain, je me suis comme évanoui.

Quand je me suis réveillé, je n’étais plus au même endroit. Je me suis levé mais j’ai eu comme un pressentiment. Je suis sorti, il pleuvait. Et là, ce fut comme un choc pour moi : la ville n’était plus en flammes. Je suis vite sorti de la citadelle en courant puis j’ai trébuché sur le pont-levis. Je me suis approché du bord pour me regarder dans l’eau et je fus surpris : j’avais rajeuni d’au moins 7 ans. Mais que s’est-il passé ? Soudain, j’eus comme une pensée : le Seigneur ! Pendant des jours, je me suis mis à le chercher, mais rien. Aucune trace du Seigneur… Quand je suis retourné dans la citadelle, j’ai entendu des rumeurs, comme quoi le Seigneur serait revenu. Mais que lui est-il arrivé au juste ? Des souvenirs me sont revenus en tête : je me suis rappelé d’une certaine personne, un certain Link. Je ne sais pas ce qu’il est advenu mais je sais une chose sur lui : il a fait en sorte de réveiller les Six Sages pour ensuite aller défier le Seigneur. Je ne peux envisager qu’il l’ait battu. Mais si c’est le cas, alors je compte le retrouver et me venger de lui. Et pour cela, je devais le faire dans l’ombre, en discret. Pendant sept longues années, je me suis entraîné, j’avais toujours mes baguettes et j’invoquais les flammes bleues. Je me concentrais sur leur forme : des oiseaux pour être précis. Mon préféré, c’était le phœnix. Je m’en servais pour combattre ceux de l’autre côté de la barrière, tout en restant discret et faisant en sorte de conserver mon identité. A présent, on me surnomme : le Vengeur des Ombres…

Pouvoirs




Je ne suis peut-être qu’un Hylien mais je possède un pouvoir que j’ai acquis au fil des années auprès du Seigneur Ganondorf : la manipulation des flammes bleues. Ça paraît étrange comme ça mais un tel pouvoir existe et il est entre mes mains. Grâce à deux baguettes que je possède en permanence sur moi, je peux faire apparaître des flammes et les manipuler comme bon me semble. Elles peuvent tout aussi bien servir d’éclairage que pour le combat, donc elles peuvent être soit inoffensives, soit « destructrices » J’en fais ce que je veux mais elles sapent de mes forces alors j’essaie de ne pas trop les utiliser.





Derrière l'écran !







    Prénom: Z’avez besoin de le savoir ?
    Age : 18 ans ~ ♥
    Comment as-tu découvert le forum ? Pasque l’ancien est fermé ? ‘-‘
    Pourquoi t'être inscrit(e) ? Pour plein de raisons dont je ne dirai rien
    Comment trouves-tu le forum ? Super beau *w*
    Code du règlement: Ocarina of Time
    Autre chose à ajouter ? Owataaaaaaa !!! \(^O^)/


(c) Codage de la fiche par Kee-Mey, Legend of Hyrule


Dernière édition par Fenris Telrúnya le Mar 12 Mar - 20:29, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
triforce

Kee-Mey

Gardien du Temple du Temps

avatar
Gardien du Temple du Temps

Messages : 226
Inscription : 02/12/2012

Informations
DC: //
Camp: Zelda

MessageSujet: Re: Fenris Telrúnya, au service des Ténèbres   Lun 11 Mar - 2:01


Hey ~
Des nouvelles ?
Fais attention, si ta fiche n'est pas bientôt remplie, tu seras considéré comme inactif, et nous devrons te supprimer. '-'

Courage ♥

_________________
Voir le profil de l'utilisateur http://crimi-azna.deviantart.com/
Revenir en haut Aller en bas
triforce

Soren

Sheikah renégat

avatar
 Sheikah renégat

Messages : 370
Inscription : 02/12/2012

MessageSujet: Re: Fenris Telrúnya, au service des Ténèbres   Mar 23 Avr - 18:36


Désolé du temps de réponse, comme dit dans les absences, mes partiels m'ont pris du temps ~

Donc, pour ta fiche, quelques petites remarques à faire ~

*Pour le physique, mis à part que l'apparence de quelqu'un n'est pas déterminée par ses choix de vie et que donc ceux au service du mal n'ont pas nécessairement des couleurs sombres... Pour ce qui est du mental, je n'ai pas grand chose à redire non plus, si ce n'est qu'il me semble assez naturel qu'une personne n'apprécie pas être trahie... Mais enfin, je chipote vraiment, là o/

*Au sujet de l'histoire, par contre... Il y a un gros problème, c'est que jamais Ganondorf ne va recueillir un enfant de neuf ans... On parle tout de même du Seigneur du Malin, il ne va pas s'occuper d'un enfant. Et pour cette histoire de "grands espoirs pour l'avenir"... De quoi s'agit-il ? De même, il ne va pas s'occuper personnellement de l'entrainement d'un enfant. Un autre problème est que Ganondorf met pour la première fois le pied à Hyrule lorsqu'il vient négocier avec le roi, donc au début d'Ocarina of Time. Donc peu de temps avant l'assaut du château. Toujours de la même manière, que fait un enfant de douze ans pour attaquer un château ? Comment un enfant si jeune peut avoir un pouvoir suffisant pour faire fuir des gardes et s'introduire jusqu'à la salle du trône ? Surtout que faire fuir les gardes, ce n'est pas exactement ce que j'appelle ne pas se faire repérer... Et même avant cela, pourquoi Ganondorf donnerait-il un tel pouvoir à un simple enfant ? Et comment peut-il donner un pouvoir ?

*Un point que je ne comprends pas. Tu dis "La ville n'était plus en flammes". Mais la citadelle ne brûle pas pendant le règne de Ganondorf °°

*Autre chose, au sujet de tes baguettes. Vu que tu les as nécessairement reçues après l'arrivée de Ganondorf sur Hyrule, donc dans le passé qui a été effacé par les pouvoirs de Zelda, tu ne peux pas les avoir toujours avec toi après la remontée dans le temps '-'

*Et pour finir, les rumeurs n'apparaissent qu'après sept nouvelles années, avant, personne ne dit que Ganondorf est revenu ~

Voilà voilà, en bref, c'est surtout ton histoire qui pose problème, et que tu vas devoir remanier en grande partie... Bon courage, et n'hésite pas à poser des questions o/

_________________
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
triforce

Invité

Invité

avatar

MessageSujet: Re: Fenris Telrúnya, au service des Ténèbres   Mar 23 Avr - 19:04


Arf XD je me disais que c'était trop beau... Tant pis, je vais la remanier mon histoire. Mais ça va pas être trop évident.
Sinon, j'ai effectivement une question : ... ce serait possible de rechanger de nom ou pas ? *PAAAN* (la question est en option, pas obligé de répondre)
Revenir en haut Aller en bas
triforce

Soren

Sheikah renégat

avatar
 Sheikah renégat

Messages : 370
Inscription : 02/12/2012

MessageSujet: Re: Fenris Telrúnya, au service des Ténèbres   Mar 23 Avr - 19:19


Si tu veux changer de nom, envoie-moi un mp pour me le demander, tant que tu n'as pas été validé, ça ne pose pas de problème ~

_________________
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
triforce

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Fenris Telrúnya, au service des Ténèbres   


Revenir en haut Aller en bas
 
Fenris Telrúnya, au service des Ténèbres
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ! Service de Peinture !
» Les Loups de Fenris
» Simple API Utility & Weather Service
» [Blog] Le Messager des Ténèbres: Prologue.
» PS3: Nouveau service VIDZONE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Legend of Hyrule :: Prelude :: Votre Personnage :: Fiches de Présentations :: Anciennes présentations-
Sauter vers: