AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Nya Elörier, prêtresse au service des Déesses

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
triforce

Invité

Invité

avatar

MessageSujet: Nya Elörier, prêtresse au service des Déesses   Sam 8 Fév - 19:36



Nya Elörier



Informations

Age : 20 ans
Surnom : Elle n’en a pas
Race : Hylienne
Camp :
Orientation Sexuelle : Hétérosexuelle
Loisirs : Elle ne pratique pas de loisir mais un entraînement et cela depuis sa jeunesse.
Feat avatar :

Pouvoirs

Nya n’a pas vraiment de pouvoir à proprement parlé. Mais contrairement aux autres Hyliens, elle a une ouïe un peu plus développée, ce qui lui permet de réagir au moindre bruit suspect. Tout ça grâce à la méditation.

Description Physique

De par mon apparence, je peux affirmer que je n’ai pas une grande carrure. Mais ma grande taille, ma fine silhouette et ma légère corpulence compensent ceci. Je me nourris de ce dont j’ai absolument besoin pour être en parfaite santé. Car une personne en bonne forme est apte à l’entraînement. Là où je vis, le soleil ne nous rend visite que très rarement. Ce qui explique mon teint presque blanc. Mais je ne suis pas la seule à avoir cette particularité de peau : même les autres prêtresses ont la peau comme la mienne. Mais cela ne nous gêne en rien, nous n’y faisons pas vraiment attention.
Si on en vient à ma tête, chez les prêtresses, une règle nous est imposée : dès que les cheveux atteignent ou dépassent les épaules, nous nous devons de les attacher avec un ruban blanc immaculé. C’est pourquoi mes cheveux sable sont le plus souvent attachés, pour qu’ils ne me gênent pas pendant mon entraînement. J’en prends soin aussi, c’est important.
Comment est mon visage ? Ce n’est pas compliqué. Et je vais le faire de manière simple : j’ai les yeux gris, les sourcils fins, un nez un peu pointu et une fine bouche. Mes oreilles sont comme celles des Hyliens, mais elles sont cachées par mes cheveux. C’est tout ce que j’ai à dire sur mon visage. Je n’ai rien d’exceptionnel.
Quant à mes habits, c’est ma tenue de prêtresse. C’est la seule que nous ayons. Elle est composée de plusieurs hauts se rabattant au ventre puis d'une sorte de pantalon très évasé en bas que l'on doit mettre d'une certaine manière. Dessous, nous portons simplement un t-shirt et un pantalon qui moule nos jambes sans pour autant que cela serre afin que l’on puisse se déplacer. Pour sortir du temple, nous devons porter un manteau de fourrure assez épais pour que l'on ne gèle pas car dans les montagnes, il fait extrêmement froid.
Je n’ai pas grand-chose à ajouter. Je vous ai tout dit sur mon physique.

Description Mentale

Les anciennes prêtresses du temple nous apprennent à rester calme et sérieuse pour éviter de nous laisser emporter par notre colère ou notre peur. C’est pourquoi elles nous entraînent souvent afin que l’on se maîtrise si la situation venait à empirer (il y eut des cas où certaines prêtresses se laissaient aller par leur colère). Il nous arrive d’être triste quand l’une des nôtres nous quitte pour rejoindre les Déesses. Mais nous ne pleurons pas, nous retenons nos larmes. Nous devons être fortes tout en ayant nos pensées qui les accompagnent. Nous sommes toutes solidaires envers les autres prêtresses, c’est ce qui fait notre force mais aussi notre faiblesse. Même si nous ne sommes pas fortes physiquement, nous le sommes mentalement. Nous sommes déterminées et remplies d’espoir. Perdre est un des aléas de la vie, nous ne pouvons y faire grand-chose. Lors de combats, si nous tombons, nous nous relevons à chaque fois. Mais si nous sentons que nous ne pouvons gagner le combat, alors nous avouons notre défaite. Et chaque défaite nous aide à être plus endurantes. Voilà en somme le caractère que je partage avec les autres prêtresses. Et nous ne laissons pas nos sentiments nous envahir et nous submerger. J'ajoute aussi que je suis quelque peu curieuse et très studieuse (je suis tout le temps en quête de connaissances). Quand une question reste sans réponse, j'ai besoin d'y répondre, de savoir pourquoi. Mais je sais aussi qu'en voulant répondre à une question, je peux me mettre en danger. Alors je me limite à celles qui me semblent "inoffensives".

Histoire

Mon histoire diffère de celle des Hyliens. Je suis née dans un temple au milieu des montagnes enneigées. Les Hyliens savant que nous venons d'un temple mais ils ne connaissent pas son emplacement. Il est réservé uniquement aux prêtresses vénérant les Déesses qui ont créées la terre d’Hyrule. Des amulettes sont posées à chaque porte pour éloigner les mauvais esprits. Le seul moyen d’entrer et de sortir du temple est de passer par une grotte creusée dans l’une des montagnes. Comme les autres filles nées là-bas, je suis un entraînement enseigné par les prêtresses depuis mon enfance. Nous avons trois formations principales : le tir à l’arc, la guérison et la méditation. Un groupe de trois prêtresses supervise chaque formation. Il y a toutefois une particularité : à l’âge de 15 ans, nous nous spécialisons dans l’une des trois formations tout en pratiquant les deux autres. Plus tard, nous superviserons les futures prêtresses dans la formation que l’on a continuée de pratiquer beaucoup plus que les autres.

Une fois par mois, nous quittons le temple pour aller au Temple du Temps. Quelques prêtresses ainsi que quelques novices restent sur place pour veiller sur le temple en cas d’intrusion (on ne sait jamais, mieux vaut prévenir que guérir). L’aller dure environ cinq journées. Comme les anciennes prêtresses n'ont plus trop la force de marcher, nous devons les porter. Au moins trois prêtresses pour une ancienne. Après avoir prié les Déesses au temple, nous réservons des chambres dans les auberges pour au moins trois jours. C’est le temps qu’il nous faut pour nous réapprovisionner en nourriture. Il arrive de temps en temps que les prêtresses trouvent l'âme soeur, mais elles ne peuvent rester en Hyrule. Une fois le réapprovisionnement en nourriture fait, nous repartons au temple. Le retour dure autant que l’aller, peut-être même un peu plus. Nous rangeons la nourriture dans un grand local adapté. Quand les prêtresses sont enceintes et accouchent, elles vérifient d’abord le sexe de l’enfant. Si c’est une fille, elles la gardent. Si c’est un garçon, elles quittent le temple avec et le confient à des familles qui n’auraient pas la possibilité d’avoir un enfant.

Nous étions au courant de ce qui se tramait à Hyrule : l’histoire avec Ganondorf, le Seigneur du Malin, qui fit des dégâts inimaginables, qui gela les Zoras… Chaque jour qui passait, nous priions les Déesses afin qu’elles nous protègent mais aussi qu’elles apportent leur aide aux Hyliens. Nous ne voulions qu’une chose : que le mal disparaisse de ce monde et retourne d’où il vient. Nous nous tenions prêtes en cas d’attaque. Il aurait pu trouver notre temple. Mais nous ne savions pas si nous serions assez fortes pour résister. Tout ce qui comptait pour nous, c’était défendre le temple ainsi que les anciennes et jeunes prêtresses. Un jour, lors de ma vingtième année, j’avais demandé à une ancienne de pouvoir sortir du temple afin d’aller chercher des plantes aux vertus bénéfiques. Elle hésitait au début à cause des monstres qui rôdaient en-dehors mais elle avait finalement accepté, à la condition que deux autres prêtresses m'accompagnent. Je m’équipais de mon arc, fait en bois de chêne, ainsi que de mon carquois et je partais en ayant choisi deux prêtresses pour venir avec moi. Nous empruntions la grotte avant d’en sortir et de rejoindre la forêt Kokiri. Mais durant notre trajet, nous apercevions un groupe de trois monstres au loin. Je mis la main sur mon arc, encochant une flèche et tirant sur l’un des monstres. Il tomba à terre et ses deux comparses nous repérèrent. Ils encochèrent des flèches à leur tour et nous tirèrent dessus. Nous réussîmes à esquiver les flèches puisque nous étions assez loin d'eux. Mais nous n'avions pas prévu qu'ils allaient nous attaquer au corps à corps. Quand ils coururent vers nous avec leurs couteaux en main, nous leur tirions des flèches. Ils arrivaient eux aussi à les esquiver. Nous rangions vite nos arcs avant de fuir pour rentrer au temple. Mais je trébuchais, me faisant mal à la cheville. Les deux prêtresses qui m'avaient accompagnée continuaient de courir vers le temple. J'allais les appeler mais les deux monstres m'avaient encerclée. Ma cheville me faisait mal, je ne pouvais pas me relever. L'un des monstres me prit par les bras, me soulevant et me tenant fermement. J'essayais de me libérer de son emprise mais il était trop fort. L'autre monstre profita de mon immobilisation pour me donner un coup de couteau dans mon épaule droite. Je criais de douleur. Je commençais à saigner, ma tenue de prêtresse virant au rouge aussi. Il remua le couteau dans ma plaie, me faisant encore crier de douleur. Quelques larmes coulèrent sur mes joues. Il retira son couteau et allait le planter au niveau de mon coeur quand une mystérieuse personne encochait des flèches de feu pour l'envoyer sur le monstre au couteau qui brûla et mourut. Celui qui me tenait me lâchait, me laissant tomber par terre et cherchant du regard d'où venait l'attaque. Il allait se précipiter vers cette personne qui au même moment envoya une autre flèche de feu qui se planta dans la tête du monstre. Celui-ci brûla aussi. Je me relevais, tenant mon épaule et m’éloignant des cadavres consumés. Je commençais à voir trouble, mes forces me quittaient peu à peu. La personne se rapprochait de moi, mais je ne pus distinguer son visage. Mais de par sa silhouette, j’en ai conclu que c’était un homme. Juste après, je me suis évanouie.

Quelques instants plus tard, j’ouvris les yeux. Je sentais quelque chose de moelleux et confortable sous moi. Je devais être dans un lit. Je me relevais mais je gémissais de douleur. Je regardais mon épaule : je portais un bandage. On m’avait soigné et amené ici apparemment. Je regardais autour de moi, ne reconnaissant pas le lieu. Une personne entra dans la chambre.

"Vous êtes enfin réveillée, mademoiselle. Tant mieux"

Je regardais la personne, demandant :

"Pourquoi je suis ici ?"
"Un jeune homme vous a transporté ici. Vous étiez évanouie. Il vous a confié à nous et nous avons pris soin de vous. Nous avons soigné votre épaule, lavé et recousu vos habits. Je les ai justement dans les mains"
Je vis effectivement mes hauts sur les mains de la personne qui le posait sur une table à côté de moi. Le sang était parti.
"Je vous remercie"
"Ce n’est pas moi qu’il faut remercier, mais plutôt le jeune homme qui vous a amené ici"
"Où est-il ?"
"Il se trouve dans le village. Vous le reconnaîtrez : il est habillé de vert. Si vous voulez le voir, faites vite. Il s'apprête à quitter le village, pour aller accomplir une quête comme il l'a dit..."

Je remis ma tenue de prêtresse, sortant de la chambre et de la maison. Je regardais autour de moi, reconnaissant le village Cocorico. Je commençais à marcher, cherchant ce jeune homme. J’aperçus vers l'entrée du village quelqu’un habillé de vert : ce devait être lui. Je m’en rapprochais, l’interpelant. Il se retournait, me voyant et souriant.

"Vous allez mieux, on dirait…"
"Oui, et je dois vous remercier pour cela"

Je m’inclinais avant de me relever. Je le regardais, ayant l’impression de l’avoir déjà vu.

"Pourquoi vous me regardez ?"
"Je ne sais pas… j’ai l’impression de vous avoir vu quelque part… je ne m’en souviens pas…"
"C’est normal : c’est moi qui vous ai sauvé dans la plaine en tirant des flèches sur les monstres qui tournaient autour de vous"
"Alors c’était vous ? Ces flèches enflammées qui se plantaient dans le corps des monstres, elles venaient de vous ?"
"Exact. Je devais rejoindre la forêt Kokiri quand je vous ai vu entourée de ces monstres. Je n’ai pas hésité une seule seconde : j’ai empoigné mon arc et décoché deux flèches"
"Je vous dois donc une fière chandelle. Merci beaucoup"

Je m’inclinais une seconde fois devant le jeune homme pour le remercier.

"Excusez-moi mademoiselle mais je dois y aller. J’ai quelque chose à faire et c’est très urgent"

Il commençait à partir vers la sortie du village quand je lui demandais :

"Puis-je au moins connaître votre nom ?"

Il tournait sa tête vers moi, répondant :

"Link…"

Et il partit sans autre parole. Je me mis à sourire, parlant tout bas :

"Que les Déesses vous protègent dans votre périple…"

Je retournais à la maison où l’on m’avait soigné, allant dans la chambre récupérer mon arc et mon carquois. Je remerciais encore la personne avant de partir et de retourner au temple par prudence. Je ne voulais pas retomber sur des monstres à nouveau, j’ai donc décidé de ne pas aller à la forêt Kokiri. Je rentrais au temple, en racontant ce qui m’était arrivée à la plus ancienne des prêtresses. Elle me regardait et me parlait :

"Ce jeune homme qui t’a sauvé… est l’élu choisi par les Déesses. Celui qui éradiquera le mal…"
"En êtes-vous sûre ?"
"Les prédictions des Déesses ne trompent pas… La paix reviendra en Hyrule grâce à ce jeune homme… Ma chère Nya, quel honneur tu as eu de le rencontrer… Tu peux disposer, maintenant"
"Oui, madame"

Je quittais donc la salle, allant rejoindre les autres prêtresses pour manger. Celles qui m'avaient accompagnée s'étaient inquiétées mais je les rassurais en leur disant que tout va bien maintenant. Il commençait à se faire tard, nous allions toutes nous coucher. Je me sentais vraiment fatiguée après cette journée. Mais je ne me doutais pas de la suite qui allait arriver. Car le lendemain, au réveil, je vis… que j’avais rajeuni. Je me demandais pourquoi. Quand j’allais voir les autres prêtresses, elles n’avaient pas l’air conscientes de la situation, comme s’il ne s’était rien passé. Y a-t-il eu un évènement en Hyrule qui a provoqué ceci ? J’avais un souvenir en tête : celui du jeune homme qui m’avait sauvé. Je regardais mon épaule : elle était intacte. J’allais voir l’ancienne, lui parlant de ceci.

"Ma chère Nya… Comme les autres prêtresses, tu n'as plus de souvenir de ce qui s'est passé, à part celui que tu as gardé. Nous sommes apparemment remontés sept années en arrière. Quasiment toutes les prêtresses ont oublié ces années. Je suis la seule épargnée… Je n’en sais pas plus, ni ce qui est arrivé à Ganondorf, ni à l’élu… Mais nous nous devons d’informer les autres prêtresses, qu’elles sachent un minimum de cette histoire"
"Je comprends, madame. Allons les prévenir alors"

Je rassemblais les prêtresses dans la grande salle du temple, laissant parler l’ancienne. Maintenant, elles savent ce qu’il faut savoir. Après cette réunion, nous avons repris nos activités habituelles. Sept longues années de paix passèrent. Je m’étais rendue au Temple du Temps avec trois autres prêtresses pour prier les Déesses. Quand nous en sortions, nous avons eu vent d’une rumeur comme quoi Ganondorf serait de retour. Cela nous inquiétait un peu. Nous rentrions au temple, parlant à l’ancienne de cette rumeur.

"Ce que vous dites là donne à réfléchir. Si cet homme est de retour, il faudra nous préparer au pire. Allez avertir les autres prêtresses. Même si ce n’est qu’une rumeur, elle ne doit pas être prise à la légère"

Nous hochions la tête et nous sortions pour en parler aux autres prêtresses. Nous devons être sur nos gardes, quoi qu’il arrive. A partir de ce moment-là, je me suis mise à sortir plus souvent du temple que les autres. Que les Déesses nous protègent…

Et Après ?

Prénom/Surnom: Obligé de les donner ? Morgiane… et Lolotte (je pense que l’on va me reconnaître avec ce pseudo…)
Age : Anonyme  ~  <3
Comment as-tu découvert le forum ? Je ne l’ai pas découvert, j’y reviens…
Pourquoi t'être inscrit(e) ? *voir phrase du dessus*
Comment trouves-tu le forum ? Il a changé depuis mon départ… mais il est toujours aussi beau *^*
Autre chose à ajouter ? Mmmh… naaan ^^
Code du règlement: Validééé ~
(c) Codage de la fiche par Kee-Mey, Legend of Hyrule
   


Dernière édition par Nya Elörier le Dim 2 Mar - 12:41, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
triforce

Soren

Sheikah renégat

avatar
 Sheikah renégat

Messages : 370
Inscription : 02/12/2012

MessageSujet: Re: Nya Elörier, prêtresse au service des Déesses   Dim 9 Fév - 19:44


Hey hey et re-bienvenue sur le forum ♥

Alors, comme je te l'ai déjà dit, l'ensemble de la fiche va tout à fait ^^

Par contre, il reste quelques éléments à changer ou à rajouter... Déjà, si tu pouvais éviter de mettre couleur + gras pour les paroles. A terme, c'est pénible pour les yeux, je trouve, et une simple couleur suffit amplement uu

-Pour le mental, tout d'abord. Ce qui est dit convient, mais le seul problème que je vois, c'est que... Ce n'est pas une description du mental de ton personnage. C'est une description de l'idéal que visent les prêtresses de ce temple. Sans compter que je n'y vois pas de défaut, pour ma part. '-'

Ah, si, une chose me semble un peu étrange.
Citation :
Si l’une de nous est gravement blessée, trois d’entre nous ainsi qu’une des anciennes viennent lui porter secours.
D'une part, je ne vois pas tellement ce que ça a à faire dans le mental de Nya. C'est une coutume du temple, j'imagine ? Mais même, ça me semble un peu... stupide. Si une prêtresse est blessée... Dehors, donc, je suppose ? Pourquoi forcément trois jeunes et une ancienne ? Si deux anciennes sont là, seule l'une d'elle a le droit d'aller l'aider ? Depuis quand il faut des codes et des coutumes pour aider quelqu'un ?

-Le physique, maintenant ! o/
Un petit point sur la règle de la taille des cheveux. Euuuh... Je ne vois pas pourquoi, en fait. Pourquoi les prêtresses ne devraient pas avoir les cheveux longs, exactement ? Que celles qui ont les cheveux longs doivent se les attacher, oui, parce qu'ils les gêneraient sinon, mais à part ça... ?

-Et autre point concerne les vêtements. Déjà, faudrait que tu changes les noms que tu leur donnes, parce que... Ce n'est pas une prêtresse japonaise, donc décrire les vêtements serait préférable que leur donner un nom qui n'a pas forcément sa place dans l'univers de Zelda. Et second point... Un tissu qui résiste au froid ? Euuh... Non, un tissu fin ne va pas résister au froid. Vu qu'elle porte plusieurs couches de vêtements (sur l'avatar, du moins), je veux bien que cela soit suffisant à l'intérieur, mais pour sortir dans les Pics blancs, elle aura besoin de se couvrir, avec de la fourrure uu

-Hop, l'histoire, à présent !
Un petit point d'incompréhension qui concerne plusieurs éléments de l'histoire, tout d'abord. Un temple secret, dont les Hyliens ignorent l'existence ? Et ça, alors même que les prêtresses viennent régulièrement au Bourg d'Hyrule ? Un peu étrange... Et la famille royale doit bien être au courant, par extension les Sheikahs aussi et... Ganondorf aussi. Après, vu que les prêtresses ne faisaient que prier, il a pu se dire que ça n'avait aucune importance, je l'admets ~

-Ensuite...
Citation :
Cela est déterminé par la couleur de nos cheveux : celles qui ont les cheveux blonds comme moi continueront dans la voie du tir à l’arc, celles aux cheveux bruns se spécialiseront dans la méditation et celles aux cheveux noirs auront plus de connaissances sur la guérison.
Cela me pose deux problèmes, pour ma part. Déjà, tout bêtement, je me pose la question pour les prêtresses qui auraient les cheveux d'une autre couleur que les trois cités. Ne serait-ce que les rousses, sans partir dans des couleurs plus fantaisistes. Que font-elles ? Mais même plus généralement, c'est un peu stupide, comme fonctionnement... Ne vaut-il pas mieux que les prêtresses se spécialisent dans ce pour quoi elles sont les plus douées ?

-Après, en ce qui concerne les voyages au Bourg... Déjà, le trajet mettra plus de temps qu'une simple journée. Je pense faire un petit post pour donner les principaux trajets, mais cela durerait à peu près 5 jours. Et puis l'idée des prêtresses qui viennent chercher un amant à Hyrule... Je trouve cela un peu trop proche du fonctionnement des Gerudos. Pourquoi ne pas imaginer plutôt une petite communauté dans les Pics blancs, où les hommes se chargeraient de tous les travaux-activités du quotidien, tandis que les femmes se dévouent aux Déesses ?

-Encore une chose !
Citation :
Un jour, lors de ma vingtième année, j’avais demandé à une ancienne de pouvoir sortir du temple afin d’aller chercher des plantes aux vertus bénéfiques. Elle hésitait au début à cause des monstres qui rôdaient en-dehors mais elle avait finalement accepté.
Alors, Ganondorf règne à l'extérieur, les prêtresses ont peur de se faire attaquer, mais par contre, l'une des leurs sort seule pour aller chercher des herbes ? C'est un peu irresponsable, tout de même...

-A propos de l'attaque et du sauvetage par Link. Déjà, je vois mal comment une archère pourrait esquiver autant de coups de la part de trois monstres, sachant que les archers sont faibles au corps à corps. Surtout que de la manière dont tu racontes ça, on dirait que la blessure à l'épaule est sa première "vraie" blessure. Par contre, pas de problème pour le sauvetage par Link. Cependant, je vois mal ce qui l'aurait poussé à attendre le réveil de cette jeune femme qu'il ne connait pas, alors qu'il doit sauver le monde '-'

-Petit point d'incompréhension. Où se trouve-t-elle, exactement ? Au village Cocorico ? Et elle ne connait pas le village ? Mais où les prêtresses sont-elles allées chercher à manger depuis 7 ans, puisque le Bourg a été détruit par Ganondorf ? °-°

-Un touuut petit détail.
Citation :
Mes prédictions ne me trompent pas…
J'aimerais juste que tu mettes à la place "les prédictions ne trompent pas", parce que ce sont les prédictions des Déesses qui concernent Link, prédictions qu'elles peuvent connaître en leur qualité de prêtresses ^^

-Dernière chose, je ne vois pas pourquoi elle, précisément, se souviendrait de ce qui s'était passé. Que la plus ancienne des prêtresses s'en souvienne et le raconte aux autres prêtresses, oui, ça me va, mais pourquoi Nya s'en souviendrait-elle aussi ? Elle n'a rien de particulier qui lui ferait garder la mémoire...

Voilà voilàààà, je crois que c'est tout ! Bon courage à toi, et n'hésite pas à nous poser des questions au besoin ♥

_________________
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
triforce

Invité

Invité

avatar

MessageSujet: Re: Nya Elörier, prêtresse au service des Déesses   Sam 1 Mar - 11:35


Voilà, j'ai fait les modifications nécessaires \o je pense que c'est bon
Revenir en haut Aller en bas
triforce

Kee-Mey

Gardien du Temple du Temps

avatar
Gardien du Temple du Temps

Messages : 226
Inscription : 02/12/2012

Informations
DC: //
Camp: Zelda

MessageSujet: Re: Nya Elörier, prêtresse au service des Déesses   Sam 1 Mar - 22:09


Hey !
Je viens de relire ta présentation et il manque deux trois petits détails qui ont dus passer à côté de ta correction. ^^

Concernant ses vêtements, Soren t'a dit qu'une fourrure était nécessaire pour sortir de la grotte. Les Pics Blancs sont des montagnes de haute altitude, vraiment froides. Même plusieurs couches de vêtements ne suffiront pas à ne pas geler à l'extérieur. ^^

Ensuite, concernant l'histoire :
"L’aller dure environ trois journées" : Soren a dit 5 jours environ, trois c'est encore trop peu. Descendre c'est plus court que remonter, d'accord, mais il ne faut pas oublier qu'elles sont dans la neige. Alors à moins de descendre en luge, marcher avec de la neige jusqu'au genoux, c'est très long et fatiguant. '^'

Et il me semble que c'est tout bon, sinon !
Pense déjà à un rang, je te validerai dès que ces petits détails seront changés. ♥

_________________
Voir le profil de l'utilisateur http://crimi-azna.deviantart.com/
Revenir en haut Aller en bas
triforce

Invité

Invité

avatar

MessageSujet: Re: Nya Elörier, prêtresse au service des Déesses   Dim 2 Mar - 12:49


Modifications faites. Je ne sais pas où j'avais la tête. J'ai zappé des détails, veuillez m'en excuser. Mais bon, ça fait un moment que je suis pas revenue alors désolée d'être rouillée ^^' Je vais me reprendre de ce pas \o je préviens d'avance par contre : à cause du bac qui va arriver bien vite, je n'aurai pas l'occasion d'être souvent là. Je ferai quand même un effort. Voilà voilà  hii

En ce qui concerne mon rang :
Code:
[color=#cc0033]Prêtresse d'Hyrule[/color]
Revenir en haut Aller en bas
triforce

Soren

Sheikah renégat

avatar
 Sheikah renégat

Messages : 370
Inscription : 02/12/2012

MessageSujet: Re: Nya Elörier, prêtresse au service des Déesses   Dim 2 Mar - 13:03


Les modifications ayant été faites, tu es donc validée, ma chère ♥

Pour ce qui est de ton absence - parfaitement compréhensible - pense toutefois à poster un message dans la section appropriée, ça sera bien plus visible pour les membres que de le signaler après la fiche de présentation ^^

_________________
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
triforce

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Nya Elörier, prêtresse au service des Déesses   


Revenir en haut Aller en bas
 
Nya Elörier, prêtresse au service des Déesses
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ! Service de Peinture !
» Simple API Utility & Weather Service
» [RESOLU] petit lapin en détresse
» PS3: Nouveau service VIDZONE
» [Marketing] Cali Flash Service

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Legend of Hyrule :: Prelude :: Votre Personnage :: Fiches de Présentations :: Anciennes présentations-
Sauter vers: