AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Aël, « Plutôt manquer d’yeux que d’esprit. »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
triforce

Invité

Invité

avatar

MessageSujet: Aël, « Plutôt manquer d’yeux que d’esprit. »   Mer 8 Mai - 20:59



Aël  Oenys



Informations

Age : 20 ans
Surnom : Aucun, ou alors « l’Aveugle »
Race : Célestien/Hylien
Camp : Du côté de Ganondorf
Orientation Sexuelle : Pas de goût spécifique ou bien défini...
Loisirs : Sentir le vent passer au travers des tissus recouvrant mon corps, danser et laisser traîner mes mains un peu n’importe où.
Feat avatar : Aoshiki

Pouvoirs

HYPNOSE : Aël a reçu de Ganondorf, en même temps que la vue, un pouvoir d’hypnose lui permettant d'influencer plus ou moins la personne capturée par son regard. Il lui sera ainsi plus simple de parler de son Maître et de convaincre les esprits.
Bien sûr, ce pouvoir est assez alternatif et dépend en grande partie de la force mentale de celui qui se trouve en face. De plus, comme il n'est pas encore habitué à voir, de fortes migraine le prennent parfois, surtout après avoir utilisé son hypnose trop longtemps.

Même si ce n'est pas un réel pouvoir, de par sa cécité, Aël a fortement développé ses autres sens. Le toucher, l'ouïe et l'odorat sont donc plus développé que chez un hylien normal, sans pour autant faire de lui un surhomme. Il a aussi la capacité à sentir ce qui se passe autour de lui lorsqu'il ferme les yeux et se laisse aller à ses autres sens. si quelqu'un bouge, s'approche ou non de lui...

Description Physique

La première chose que l'on remarque chez ce jeune homme, c'est avant tout ses yeux.
Les votre y seront irrémédiablement plongés si vous croisez son regard. Comment faire autrement, puisque ceux-ci sont d'une étrange couleur d'argent liquide aux reflets or, maquillé légèrement d'un trait rouge en dessous de l'oeil pour les mettre en valeur. Et si vos yeux arrivent à se détacher des siens, ils pourront se perdre sur le reste de son corps et sur son visage. Attirant pour son jeune âge? Sans doute. Son visage fin et encore un peu enfantin, son petit nez, ses lèvres fines et son air candide y sont pour beaucoup.

Ses cheveux d'une étrange couleur verte pâle, coupé assez court, tombe sur son front en une frange de quelques mèches, s'arrêtant en dessus des sourcils. Sa tête est couverte d'un lourd turban fait de plusieurs tissu de différentes couleurs et ornés de quelques tressages et bijoux pour le faire tenir.

Et si vos yeux se perdent sur son corps, ils ne verront pas grand-chose.
Cachés sous de lourds vêtements de toile, toujours de différentes couleurs, Aël aime beaucoup s'habiller ainsi. Son corps mince et quelque peu musclé est ainsi caché aux yeux de tous, et il ne le révèle que sous certaines conditions. De larges manches vont même jusqu'à cacher les mains de ce jeune homme. On pourrait croire que ces vêtements, lourds et paraissant encombrants, l'empêchent de bouger à sa guise, mais non, puisqu'il reste agile et souple, surtout lorsqu'il danse.

De petite taille, ce célestien ne passe cependant pas inaperçu. De par la couleur rouge de ses vêtements, qui n’est pas l’une des couleurs les plus discrètes dans la plaine ou en ville. De nombreux bijoux ornent son corps, passant de la boucle d'oreille aux bracelets et tours de chevilles, ne vous étonnez pas de l'entendre cliqueter, il en porte beaucoup !

Description Mentale

Un léger sourire toujours accroché à ses lèvres, Aël est d'un tempérament plutôt calme et tranquille. Il ne cherchera pas la bagarre de lui-même, préférant de loin la parole aux gestes, bien que ceux-ci, de par son ancienne cécité, sont restés très ancrés dans sa façon d'être. Il touche donc à tout et se montre très tactile avec les autres, sa curiosité n'aidant pas à lui faire garder ses mains chez soi. Il arrive donc fréquemment qu'il prenne la main de quelqu'un d'autre entre les siennes en parlant, qu'il pose sa main sur l'épaule d'un autre, aimant sentir ce qui l'entoure autrement que par la vue.
Ce jeune Célestien a aussi une certaine difficulté à faire la part des choses entre le bien et le mal. Tant que c'est dans son intérêt et dans celui de son maître, qui lui a redonné la vue et l'a envoyé ici, un nouveau pays, un nouveau départ, c'est forcément bien, n'est-ce pas ? Bien pour eux, en tout cas.

Il sait aussi parfaitement que son physique fait des envieux, et s'en sert sans honte, trouvant fort serviable de n'avoir qu'à montrer un peu de son corps, caché sous ses lourds vêtements, pour que celui qu'il veut appâter le suive... Il n'en ai pas facile pour autant, et n'est jamais allé jusqu'à offrir son corps à un autre, ayant toujours trouvé autre chose pour ne pas en arriver à là. Danse, chant, ou même un peu d'hypnose... Romantique malgré tout, il espère qu'un jour, il tombera amoureux de quelqu'un qui l'aimerait réellement, pour ce qu'il est, aveugle ou non...
il est aussi un peu boudeur, aimant avoir raison et n'appréciant pas qu'on lui reproche ses tords.

Histoire

Né une nuit de pleine lune, ses parents lui ont souvent raconté que, lorsqu’il a ouvert les yeux pour la première fois, la Lune lui avait volé sa vue pour donner à ses iris cette couleur argentée des plus étrange et captivante.

Aveugle de naissance, Aël n’a pas eu une enfance des plus heureuses. Lorsqu’on est infirme, que certaines personnes colportent que la Lune a volé votre âme à votre naissance, il est difficile de vivre convenablement, sans sentir continuellement des regards plus ou moins avenants dans son dos. Et oui, ce n’est pas parce qu’il est aveugle qu’il ne sent pas qu’on le regarde. Être né aveugle a bien quelques avantages, puisqu’ils arrivent à se repérer sans trop de problème, et sentir si quelqu’un est dans les parages, par l’ouïe ou même l’odorat, parfois...
Mais là n’est pas le sujet de cette histoire, revenons plutôt à ce qui nous intéresse...

Quelques temps après sa naissance, lorsque ses parents finirent par s’assurer qu’il était réellement aveugle, ils préférèrent peu à peu continuer à s’occuper de leur fils ainé, le grande frère d’Aël, plutôt que tu plus jeune. Oh, bien sûr, il n’a pas été maltraité pour autant, mais il n’a pas été un enfant réellement heureux. Le jeune garçon ne sortait que peu, pas réellement aimé des autres habitants, qui voyaient en sa cécité et en son regard aux couleurs étranges la réflexion d’un démon, ou le vol réel de son âme par la lune et la nuit.
Assis sur son lit ou au petit balcon attenant à sa chambre, Aël ne parlait que peu, écoutant attentivement tous ce qui se passait autour de lui, alors que les années passaient et que son frère devienne sans conteste le préféré de ses parents, centre de toutes les attentions. Lui ? Une erreur peut être, comme il avait entendu ses parents en parler une fois, dans la cuisine alors qu’il devait être déjà couché ?

Cette nuit-là, Aël avait un peu de mal à dormir, sans doute à cause du temps orageux de la saison. Il s’était donc levé, décidé à aller prendre un verre d’eau dans la cuisine, mais s’était arrêté dans le couloir, silencieux comme à son habitude, les mains portées à l’avant pour éviter un éventuel obstacle, que son frère s’amusait parfois à poser pour le voir tomber. Mais entendre les voix de ses parents à cette heure tardive le figea et il écouta avec attention, ne tardant pas à se mettre à trembler. Sa mère avait du mal à le considérer comme le réel fruit de ses entrailles, ses yeux lui faisaient peur, et il lui arrivait parfois de regretter de l’avoir mis au monde..? Pourquoi ? Juste... à cause de ses yeux..? Il hoqueta, retenant mal sa tristesse, et repartit en silence dans sa chambre, ne la quittant que tard, le lendemain matin. Il y avait réfléchit durant toute la nuit, incapable de dormir. Il ferait en sorte que ses parents soient fiers de lui, il ferait en sorte que sa mère ne regrette pas de l’avoir mis au monde.

C’est à partir de ce moment-là qu’il se décida à essayer de plaire à ses parents, à ses proches, essayer de prouver que même en tant qu’aveugle, il pouvait faire quelque chose de sa vie. Il s’essaya à plusieurs choses, et s’arrêta finalement sur le chant et sur la danse.  Sa souplesse et son agilité ne tardèrent pas à faire de lui un excellent danseur, tant qu’il se délimitait un espace où danser, certain qu’aucun obstacle n’allait lui boucher la route.
Il passa ainsi plusieurs années à s’entraîner, gagnant un peu d’argent par ses prestations, sans pour autant recevoir les félicitations tant escomptées. Mais la nuit de ses 19 ans, une ombre noire et une aura menaçante prit possession de Célestia. Aël la ressentit, tout comme une partie des habitants, et, poussé par la curiosité, il se dirigea vers l’endroit d’où elle semblait émaner. Ne connaissant pas la route, il trébucha et tomba plusieurs fois, mais finit par entrer dans le bâtiment, ne sachant pas vraiment ce qui se trouvait en face de lui, lorsqu’il arriva dans la salle rongée par l’énergie maléfique.  Il recula d’abord d’un pas, la peur passant dans ses yeux argentés durant quelques instants, mais vit ensuite que la créature ne semblait pas prête à lui faire du mal. Une voix grave retentit  jusqu’à ses oreilles et il sourit légèrement, timide, s’inclinant pour saluer la personne qui se trouvait là et qui semblait, malgré une certaine puissance peu commune à Célestia, être quelque peu affaiblie... Sous les questions de cet être venu d’ailleurs, il parla longuement, lui expliquant où ils étaient, et tout ce qu’il pouvait lui dire, ses connaissances étant quelques peu étiolées, puisqu’il n’avait jamais pu apprendre à lire ou écrire. Et peu de personnes prenaient le temps de lui réciter quelques passages de livres, comme il aimait les entendre parfois...

Ganondorf, puisque c’était ainsi que s’appelait l’homme, lui parla en quelques phrases du monde d’en bas, sujet plus ou moins oublié par son peuple. Nous avions tout ce qu’il nous fallait en haut, pourquoi diable allions-nous parler du monde d’en bas, très souvent caché par les nuages entourant l’île ? Le jeune homme fut bien rapidement intéressé par ce monde inconnu, qui pouvait peut être lui permettre un nouveau départ. Et le Seigneur du Malin, comme il lui avait demandé de l’appeler, s’en rendit compte bien rapidement.
Vint alors le jour où Ganondorf prit entière possession de Célestia. Poussés par l’énergie maléfique qui rongeait l’île, quelques monstres avaient fait leur apparition, la nuit, et les Célestiens, habitués à la paix tranquille de leur île, acceptèrent ce nouveau maître sans réelle protestation, et avec une certaine peur, sans rien pouvoir faire contre lui.

Ganon semblait avoir repris quelques forces, mais pas suffisamment pour aller chercher revanche sur Hyrule, et certains de ses partisans s’occupaient de susurrer qu’il n’allait pas tarder à revenir, préparant peu à peu le terrain pour une nouvelle ère dont le Seigneur avait hâte.

Le nouveau Seigneur de Célestia lui fit cependant une sorte de faveur, et un marché. Il lui donnait la vue, qu’Aël avait toujours rêvée d’avoir, ainsi qu’un don d’hypnose, s’il acceptait de se rendre sur Hyrule pour prêter main forte à ses partisans, et, surtout, pour essayer d’agrandir les rangs des serviteurs du Seigneur du Malin. Le Célestien s’empressa d’accepter, et eut le plaisir, pour la première fois de sa vie, de voir ce qui l’entourait, les couleurs, les formes, qu’il avait appris à connaître par le toucher, ainsi que le visage de son Seigneur. Il s’empressa d’ailleurs de baisser la tête en signe de soumission et de reconnaissance, des larmes de bonheur brillants dans ses yeux alors qu’il lui prêtait serment de le servir du mieux qu’il le pourrait.
Il se décida ensuite à descendre sur Hyrule, préparant quelques affaires avant de se laisser téléporter par son maître. Il atterri au beau milieu de la plaine d’Hyrule, sans réel point d’ancrage pour commencer à vivre sur terre. Mais il avait ses yeux, son talent de la danse, son chant... Et son hypnose.

Commença ainsi sa vie sur Hyrule. Il passa plusieurs mois à visiter, se perfectionnant finalement dans le vol pour vivre.  Furtif dans les foules, ses airs d'ange n'aidaient pas les pauvres victimes à savoir qui venaient de leur couper la bourse. Il ne faisait cependant pas réelle distinction entre riches et pauvre. Des rubis sont des rubis, non, qu’importe à qui nous les volons. Il rencontra au fil de ses voyages nombre de personnes, s’amusant à colporter les rumeurs du retour de Ganondorf, appuyant peu à peu sur certains esprits pour les plier en douceur à accepter le Seigneur du Malin comme maître, comme Roi.

Prenez donc garde, une main agile viendra sans aucun doute vous  dérober votre bourse, si vous vous approcher trop de ce jeune homme, qui gagne parfois sa vie en dansant sur la place, captivant les regards pendant un court moment, un léger sourire accroché à ses lèvres. Et qui sait, si vous vous décidez à l’écouter, peut être pourriez-vous être intéressé par ses paroles...

Et Après ?

Prénom/Surnom: Marie, toujours. Ou Kee-Mey, ou Lydan. ‘^’
Age :19 ans ~
Comment as-tu découvert le forum ? Fondaaaaa ! o/
Pourquoi t'être inscrit(e) ? Pasque °^°
Comment trouves-tu le forum ? Bow, pasque c’moi qui l’ai fa..*BAM*
Autre chose à ajouter ? Pouac !
Code du règlement: Validéééé ~
(c) Codage de la fiche par Kee-Mey, Legend of Hyrule
   
Revenir en haut Aller en bas
triforce

Soren

Sheikah renégat

avatar
 Sheikah renégat

Messages : 370
Inscription : 02/12/2012

MessageSujet: Re: Aël, « Plutôt manquer d’yeux que d’esprit. »   Mer 8 Mai - 21:25


Plog plooooooog o/

Bon, dire bienvenue au fonda serait ridicule, mais toi, tu es de mon côté, alors bienvenuuuuuuuue ♥

Superbe fiche, je n'ai rien à redire et j'adore ton personnage, indépendamment de son orientation maléfique *___*

Donc je te valide, mon cher, et il ne te restera plus qu'à me donner ton rang avant que tu ne puisses aller sévir sur le forum ♥

_________________
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
 
Aël, « Plutôt manquer d’yeux que d’esprit. »
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Des liens à ne pas manquer (pour voir de très belles figu!)
» Les yeux de la forêt
» Tout les sujets de Jako pour la beauté des yeux
» Peindre les yeux !
» [RESOLU] Autocollant a l'intérieure des yeux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Legend of Hyrule :: Prelude :: Votre Personnage :: Fiches de Présentations :: Anciennes présentations-
Sauter vers: