AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Juste une pauvre petite âme meurtrie par le temps //Darius Alcain//

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
triforce

Darius Alcain

Sorcier Rebelle

avatar
Sorcier Rebelle

Messages : 29
Inscription : 03/01/2015
Localisation : Devant mon ordi, sauf si je suis autre part

Informations
DC: Aucun
Camp: Neutre

MessageSujet: Juste une pauvre petite âme meurtrie par le temps //Darius Alcain//   Dim 4 Jan - 0:26



Darius d’Alcain



Informations

Age : 19 physiquement, plusieurs siècles en réalité
Surnom : Aucun
Race : Hylien
Camp : Neutre
Orientation Sexuelle : Hétéro
Loisirs : Faire de l’équitation, du tir à l’arc, jouer de la flûte, travailler au ranch Lonlon, faire des farces et des blagues qui ne font rire que lui
Feat avatar : Ike de Fire Emblem
Rang personnalisé : Sorcier Rebelle

Pouvoirs

Bien qu’il ait été un mage noir relativement puissant, la plupart de ses pouvoirs ont disparus. Il ne peut à se jour faire que deux choses :

- Matérialiser une lame noire d’une longueur proportionnelle à son état de fatigue et à sa volonté. Elle a beau être faite d’ombre, elle est cependant très tranchante. Cette invocation n’est pas de type continu, c’est-à-dire qu’une fois matérialisée, Darius n’a pas à l’alimenter en magie pour qu’elle continue d’exister. Cependant, s’il le souhaite ou s’il est blessé trop gravement, la lame disparaîtra.

- Invoquer une Ombre pour le servir. Si cela peut être assez classe sur le coup, l’Ombre n’est en fait que d’une taille assez peu imposante, Darius devant se concentrer de toutes ses forces pour en faire apparaître une de la taille d’un homme, et ne comprends que les ordres les plus simples. Du coup, il se contente généralement de faire apparaître un genre de petit chien, histoire de ne pas se sentir seul.


Description Physique



Il était un endroit, loin de tout. Un endroit étrange, dont tout le monde avait oublié l’existence depuis longtemps tant il est  misérable et inaccessible. Mais, contrairement à ce que certains pensaient, il n’était pas pour autant inhabité. Un cœur y battait, contre toutes attentes, et était le seul à pouvoir témoigner que le temps y avait  une quelconque emprise. Un homme , coincé dans un cristal depuis une éternité, y vivait. Il y était depuis si longtemps que presque tous ses souvenirs avaient disparus.

A vrai dire, si peut-être il avait été autrefois, il n’était plus, et ne savait même pas s’il continuait à vivre. Il était destiné à y rester pour l’éternité, banni par une force surpuissante. Seulement voilà, quelque chose survint, que personne n’aurait pu prévoir. Un dérèglement temporel ébrécha le cristal dans lequel il était enfermé ... et le brisa.

Il se matérialisa sur un sol glacé et humide. Pour la première fois depuis des décennies, il ouvrit ses paupières grises.

- Je ...

Il tenta de se relever, mais finit par s’effondrer sur le sol. Dans l’incompréhension et la confusion la plus complète, il s'observa et regarda son environnement

-... suis vivant ?

Ces mots lui ôtèrent alors ses dernières forces et, dans un râle sinistre, il s’effondra sur le sol.



Lentement, très lentement, il émergea de son sommeil sans rêve et reprit peu à peu contact avec la réalité. Il était dans une salle, extrêmement sombre, dont la seule lueur provenait d’un vitrail ravagé par le temps. De grandes colonnes d’un style roman formaient une allée du centre de la salle jusqu'à l'entrée, qui semblait s'enfoncer dans les profondeurs de la Terre. Il comprit en voyant les motifs macabres sur les murs qu'il était dans un temple dédié à la magie noire ; le temple de l’Ombre.

Sur le mur du fond, entre deux colonne, il entrevit la lueur caractéristique d'un miroir. Il s'en approcha et se mit face à lui, dans le but d'étudier son apparence qu'il n'avait pas vu depuis une éternité. Il s’attarda sur son physique autrefois charmant, que le temps avait considérablement modifié.

Ses cheveux autrefois châtains avait pris une teinte noire, qui rappelait celle de la cendre. Sa peau d’Hylien avait elle aussi été souillée par les ténèbres dans lesquelles il avait été enfermé, et était désormais grise claire. Ses dents blanches avaient faits place à des crocs, ses oreilles étaient moins pointues. Mais ce qui lui fit le plus mal, ce qui le mit le plus en colère était ses yeux, ses yeux autrefois bleu clair que tout le monde lui jalousait, qui avaient pris un ton rouge sang ; la couleur propre à celui qui l'avait enfermé ...

Ses vêtements, qu’il adorait arborer auparavant, étaient eux-aussi dans un sale état. Le bandeau sur son front était salit et avait perdu sa belle couleur olive. De la même manière, sa cape était non seulement d’une couleur rouge-terne mais s'était aussi déchiré à plusieurs endroits. Il avait même perdu ses armes ... quel piteux chevalier il faisait.

Il se regarda encore, en tentant de ne pas crier. Voilà ce il avait fait de lui : un être misérable, maudit, oublié, avec des allures de démons.

Il baissa les yeux et tomba sur son bras gauche, qui le fit pleurer de rage. Il était noir, bien plus noir qu'il ne l'était auparavant. On aurait dit une ombre ... Il lui rappela la vie parfaite qu'il aurait pu avoir, s'il n'avait pas été stupide. Pourquoi avait-il fallu qu’il gâche tout ?...



Description Mentale



En y repensant, cela n’était pas si étonnant que cela qu’il ait finit comme cela. Il n’avait à vrai dire pas toujours été très intelligent, préférant agir et penser ensuite. Intuitif, il ne l’était que trop, ce qui lui avait été beaucoup reproché dans sa vie antérieur.

Egoïste et égocentrique, il n’a jamais pu voir plus loin que le bout de son nez et s’était toujours préoccupé que de ce qui l’intéressait. Ses éducateurs eurent d’ailleurs beaucoup de fil à retordre avec ce gamin qui fut aussi très turbulent dans son enfance.
Ses origines nobles avait aussi développé chez lui une forte habitude à être hautain lorsqu’il parlait à ceux qu’il ne porte pas dans son estime, le rendant parfois extrêmement désagréable. Cela avait aussi été amplifié par le fait qu’il fut fils unique, ce qui lui donna aussi l’impression que tout le monde se préoccupait de lui.
Peu enclin à la délicatesse, il préférait aller droit au but, sans passer pas quatre chemins ; ce qui étonnait souvent ceux qui connaissaient les origines de son sang.

Finalement, ce qu’on pouvait retenir de lui était qu’il était assez puéril sur les bords, et qu’il n’était pas rare de le voir se comporter comme un enfant gâté. Il avait aussi une innocence rare à son âge, qui montrait qu’il n’était pas encore sortit de l’enfance. Bien que, d’un autre côté, il collectionnait les aventures ...

Il frappa de toutes ses forces le miroir qui lui faisait face, provoquant son explosion. Il se sentait tellement bête ... comment avait-t-il put être aussi égoïste, aussi égocentrique ? Comment avait-il put prendre ses désirs pour des réalités et penser qu’il aurait pu tout avoir ?
Les quelques bouts de miroir encore en place reflétait qui il était vraiment en son fort intérieur : un homme brisé, changé, qui venait de se réveiller d’un sommeil duquel il n’était jamais sortit. On aurait presque put comparer sa libération à une seconde naissance.

Désormais, il serait différent. Un coup d’œil en arrière lui fit voir à quel point il avait été une ordure avec tout le monde mais aussi à quel point il avait grandit. Il avait appris de ses erreurs et ne voulait pas recommencer.
Il se fit la promesse solennelle de ne plus être égoïste. A partir de ce jour, il vivrait au service de l’autre, quoi qu’il en coûte. Il serait différent, un homme nouveau. Un jour, peut-être, il se rachèterait ...

Histoire



C’était le moment fatidique.
L’ancien paladin, habitué à se reposer sur ses lauriers, avait minimisé le danger et en paierait bientôt le prix. Démunis et ne pouvant réagir, il était à la merci de l’ennemi qui s’avançait tranquillement vers lui, en faisant bien attention de ne pas faire remarquer sa présence.

Lentement, l’inconnu s'avança sans gestes brusques. Il s’approcha de son oreille, un sourire sur les lèvres.

- DARIUUUUUUS !!! RÉVEILLE-TOI, ESPÈCE DE FLEMMARD !!

La réaction fut instantané et le paladin, jusque là tranquillement allongé au bord d’un étang, fit un bond de trois mètres en l'air tant il se réveilla en sursaut. Il n’eut pas le temps de se remettre de ses émotions que le barbu déjà reprit la parole.

- Cela doit faire au moins une demi-heure que je te cherche ! Magne-toi un peu, si tu ne veux pas faire des heures supplémentaires ce soir !

Tentant tant bien que mal de reprendre ses esprits, le jeune homme se redressa avant de rassembler ses affaires, les oreilles sifflant.

- Oui ... heu ... désolé Monsieur Ingo... bafouilla-t-il. C’est juste que je n’arrive pas trop à dormir ces dernières ...

- Aucune justification, aucune excuse ! Tu as tord un point c’est tout ! Va vite te remettre au boulot, si tu ne veux pas que je me fâche vraiment !

Sur ces mots, il fit demi-tour en ronchonnant dans sa barbe.

Même s’il le traitait durement, Darius ne pouvait pas en vouloir à Ingo pour la rigidité de son apprentissage du métier de fermier. Il avait été le seul à lui avoir tendu la main, quand il était revenu de son exil. Et puis, au fond, il savait aussi que le bonhomme l’appréciait bien, ne serait-ce que parce qu’il prenait soin des bêtes. Lui aussi l’appréciait, d'une certaine façon. Même si cela lui faisait bizarre de faire un travail rude, il apprenait et s’y faisait. Il fallait dire qu’il n’avait pas toujours été habitué à faire des activités si populaires ...

Il était né il y avait de cela un ou deux siècle, dans l’actuel citadelle d’Hyrule. Issu d’une illustre famille de riches commerçants, il avait grandit dans un milieu aristocratique exigeant où tout n’était que convenances et galanterie. Autant de choses qui ne lui convenaient pas, ayant une sainte horreur de tout ce qui ressemblait à l'obéissance.
Ainsi, son esprit rebelle grandit, à mesure que ses précepteurs se succédaient et se décourageaient.

Ses propres parents ne se préoccupant que peu de lui, il souffrait d’un très grand manque d’affection, qu'il tentait de cacher dans son acharnement à devenir chevalier. Les armes étaient, à vrai dire, la seule chose qui lui donnait une raison de vivre. Ça et Magaly.

Magaly était une jeune fille dont il était de deux ans l’aîné qu’il avait rencontré, par hasard. Alors qu'il rentrait d'une excursion à cheval, il avait eut la surprise de la rencontrer dans les écuries, tandis qu'elle tentait de voler des équipements de chevalier.
Etant également une fille de bonne famille, elle possédait elle-aussi un style de vie qui ne laissait pas de place au libre-arbitre. Ainsi, tandis qu'elle devait devenir femme au foyer, elle rêvait de partir en guerre avec les soldats de la citadelle ...
Ils décidèrent alors de se rencontrer régulièrement pour s’entraîner ensemble en secret. Ils se firent la promesse de tout faire pour devenir chevalier, ce qui eut pour effet de les rapprocher considérablement.

Cela leur permettait ainsi de s’évader de l’atmosphère qu’ils haïssaient et qui les étouffaient, et d’apprendre à se connaître de mieux en mieux. L’autre était tout pour chacun d’eux, aussi ne fut-il pas étonnant de constater qu’ils devinrent un jour amants.

Mais finalement, leur liaison finit par être découverte quelques temps avant le dix-septième anniversaire du garçon, ce qui y mit fin par le départ de la jeune fille pour la campagne, dans un village lointain. Et  bien que cette séparation lui brisa le cœur, Darius n’abandonna jamais son rêve de devenir un jour chevalier ...

Quelques années plus tard, il réussit à être sélectionner pour participer au tournoi à l'issu duquel avait lieu l'adoubement des chevaliers de la garde d’Hyrule. Faisant partit des plus célèbres et s’étant démarqué à de nombreuses reprises malgré sa jeunesse, Darius fut dès le départ désigné comme le vainqueur.
Ce ne fut donc pas étonnant qu’il le remporta, bien que la concurrence fut rude.

Fanfaron comme il l’était, il passa le bal qui fut organisé en son honneur à se moquer de celui qu’il avait vaincu lors de la finale, ce qui heurta fortement ce dernier. Etant profondément rancunier, le perdant profita de l'état déplorable et du manque de vigilance du jeune chevalier à la fin de la soirée bien arrosée pour l’attirer dans une ruelle sombre et l’attaquer sauvagement. Il le roua de coups avec un sourire malsain et, pour qu’il se rappelle à jamais de lui, il lui trancha le bras droit.

Privé du bras avec lequel il maniait l'épée, Darius fut condamné à ne plus jamais combattre.
Complètement déchiré par la tournure des événements, le cœur en pièces, il s’était enfuit dès qu’il l’avait put. Il avait pris son baluchon et avait quitté la citadelle, en pauvre infirme qu'il était, à la recherche de quelqu’un qui puisse accomplir un miracle.

Il la trouva, après plusieurs mois de recherche, et c’est ce qui causa sa perte.

Un jour qu’il errait sans but, un démon était venu à sa rencontre et il avait signé un pacte : en échange d’un nouveau bras, il devint l’apprenti et le sous-fifre du démon, en qualité de serviteur.

Il entama sa marche sur le sombre sentier de la magie noir et devint un sorcier sans pitié. Reconnu et craint, il détruisis un nombre incalculable de vies sur ordre du démon, en noircissant son âme toujours plus. Il fut ainsi l’apprenti du monstre durant dix ans, qui furent dix longues années de souffrance et de péchées. Pillages, tortures, meurtres, perversions, viols ... La liste fut longue.

Mais alors qu’il mettait une auberge à feu et à sang, Darius rencontra celle qui plus que tout il avait tenté d'oublier sans jamais y parvenir complètement : Magaly. Ressentant dans son cœur renaitre une émotion qu’il n’avait pas ressentit depuis des lustres, il succomba à ses charmes une nouvelle fois, en pleurant de joie de la retrouver. Lorsqu’elle le reconnu à son tour, elle tomba elle-aussi dans ses bras, et ils s’abandonnèrent une nouvelle fois l’un à l’autre sous le clair de la pleine lune.

Mais le bonheur fut de courte durée. Lorsque le démon apprit ce que son propre apprenti avait fait, il entra dans une rage folle et l'assassinat en la faisant souffrir le plus qu'il puisse, devant les yeux de son amant impuissant. Puis, pour faire bonne mesure, il enferma le sorcier déchu dans un cristal aussi noir que son âme d’où il ne devait jamais sortir, pour avoir osé le trahir


Darius se passa  une main dans les cheveux, celle qui était noire. Il avait enfin finit sa journée de travail, et la nuit était déjà bien avancée. Il se dépêcha de ranger le reste de ses affaires avant d’aller se coucher. Bien qu’il était presque toujours épuisés, il était celui qui dormait le plus au ranch ; après Talon naturellement. Une fois couché, il repensa à la façon dont il était arrivé ici. Il s’était fait rejeté de partout lorsqu’il avait été libéré, traité comme un démon à cause de son apparence. Seuls les membres de ce ranch ne lui avaient pas fermé la porte au nez ...

Après son retour dans le monde normal, il avait cherché son bourreau durant plusieurs mois, avant de comprendre que, s'il n'était probablement pas mort, il n'était plus dans la région. Il commença alors à vivre d'une nouvelle façon, en s'accoutumant de plus en plus à sa nouvelle époque.

Finalement, quand il fut embauché au ranch, il réussit à trouver des personne en qui croire et, désormais, il vivait avec la magnifique sentiment d'avoir enfin trouvé sa place.



Et Après ?

Prénom/Surnom: Kishin
Age : 16 ans
Comment as-tu découvert le forum ? En cherchant un forum Zelda
Pourquoi t'être inscrit(e) ? Etant un fan de la série, j’avais pas vraiment le choix ^^
Comment trouves-tu le forum ? Il a l’air cool !
Autre chose à ajouter ? Les cookies c'est le bien ~
Code du règlement: Validéé ~ ♥
(c) Codage de la fiche par Kee-Mey, Legend of Hyrule


Dernière édition par Darius Alcain le Sam 24 Jan - 21:09, édité 4 fois
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
triforce

Darius Alcain

Sorcier Rebelle

avatar
Sorcier Rebelle

Messages : 29
Inscription : 03/01/2015
Localisation : Devant mon ordi, sauf si je suis autre part

Informations
DC: Aucun
Camp: Neutre

MessageSujet: Re: Juste une pauvre petite âme meurtrie par le temps //Darius Alcain//   Ven 16 Jan - 22:36


Voilouh, fiche terminé ~ (désolé pour le double-post)

Je m'excuse d'avance pour les probablement nombreuses fautes >>

_________________
#445555 est ma couleur ~
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
triforce

Soren

Sheikah renégat

avatar
 Sheikah renégat

Messages : 370
Inscription : 02/12/2012

MessageSujet: Re: Juste une pauvre petite âme meurtrie par le temps //Darius Alcain//   Mer 21 Jan - 22:09


Bonjour et bienvenue ! ♥

Je suis vraiment désolé pour le temps d'attente... >___<

Alors, dans l'ensemble ta fiche est bonne, et je n'y vois pas tant que fautes que ça, pour ma part. En tout cas, ça n'entache pas la lecture, donc pas de souci de ce côté-là ^^

Les seuls petits soucis qu'il y a sont par rapport au déroulement de l'histoire. Pour commencer, nous voyons mal Talon, même en imaginant qu'il se soit mis au travail après le retour dans le temps, crier ainsi sur quelqu'un qui fait... la même chose que lui pendant le reste de sa vie. Peut-être devrais-tu mettre plutôt Ingo ?

Ensuite, tu mentionnes Cocorico. Or, avant l'intervention d'Impa, aucun Hylien ne se trouvait à Cocorico, qui était un village Sheikah. Impossible, donc, que Magaly y ait été envoyée ~

Ensuite, avec le tournoi pour déterminer les futurs chevaliers d'Hyrule. Qu'il y ait un tournoi, cela ne nous pose aucun problème. Mais il se ferait alors certainement avec des armes émoussées, pour éviter, justement, le type de blessures subie par Darius. Risquer d'amputer la moitié de l'élite guerrière du royaume serait un peu stupide... Pourquoi ne pas plutôt le faire être attaqué sur les routes ? Hyrule n'était vraisemblablement pas pacifié à cette époque, puisque c'est le fait du père de Zelda ^^

Dernier point qui semble manquer un peu de cohérence : Darius reste uniquement deux ans auprès du démon. Or, l'évolution qu'il a nécessiterait, à mon sens, un peu plus de temps...

Voilà voilà, il me semble que c'est tout... Si tu as des questions, n'hésite pas à nous les poser ! Et encore désolé pour le retard ;__;

_________________
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
triforce

Darius Alcain

Sorcier Rebelle

avatar
Sorcier Rebelle

Messages : 29
Inscription : 03/01/2015
Localisation : Devant mon ordi, sauf si je suis autre part

Informations
DC: Aucun
Camp: Neutre

MessageSujet: Re: Juste une pauvre petite âme meurtrie par le temps //Darius Alcain//   Sam 24 Jan - 21:03


Voilà, j'ai modifié en réécrivant les passages qui n'allait pas.

Plutôt que de perdre son bras dans un tournoi, il se fait attaqué par celui qu'il a battu et je reste vague dans les détails du départ de Magaly.

Est-ce que c'est mieux ? ...

_________________
#445555 est ma couleur ~
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
triforce

Soren

Sheikah renégat

avatar
 Sheikah renégat

Messages : 370
Inscription : 02/12/2012

MessageSujet: Re: Juste une pauvre petite âme meurtrie par le temps //Darius Alcain//   Dim 25 Jan - 14:27


Oui, ça nous va parfaitement, à présent !
J'apprécie tout particulièrement la nouvelle explication pour le bras coupé °^°

Bref, te voilà validé, amuse-toi bien sur le forum ! ♥

EDIT : Ah, je viens de réaliser que tu n'as pas changé son âge ! S'il a passé dix ans aux côtés du démon, il n'a pas 19 ans au moment où il se fait enfermer XD

_________________
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
triforce

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Juste une pauvre petite âme meurtrie par le temps //Darius Alcain//   


Revenir en haut Aller en bas
 
Juste une pauvre petite âme meurtrie par le temps //Darius Alcain//
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jour 2 : Pauvre petite
» Une pauvre petite chatte s'ennuie... [2/3]
» plusieures petite énigme pour passer le temps
» [Screen] Petite réunion chez Kokinette
» [Collection Membre] Ma petite collection.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Legend of Hyrule :: Prelude :: Votre Personnage :: Fiches de Présentations :: Fiches Validées-
Sauter vers: