AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Votre souveraine, Zelda

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
triforce

Invité

Invité

avatar

MessageSujet: Votre souveraine, Zelda   Dim 9 Déc - 6:55





Zelda Hyrule







    Age : 18 ans
    Surnom : Princesse, Majesté, ma reine, altesse et tout ce qui va avec.
    Race : Hylienne
    Statut: Célibataire
    Orientation Sexuelle : A méditer sur la question.
    Loisirs: Fuir le palais, si si.






Physique


Ce n'est un secret pour personne, Zelda est une très belle hylienne. Il n'est pas rare qu'on vante la beautés de la princesse d'Hyrule bien au-delà de ses terres, tant et si bien qu'elle attise la curiosité de monarques d'autres pays, et qu'on parle d'elle comme d'un Mythe. Nul ne sait si c'est un don de déesse ou la pureté de son âme qui lui donne de si charmants atouts, mais une chose est certaine : Zelda est de toute beauté.

D'abord, c'est sa chevelure, de fil d'or et de rayons de soleils, coulant le long de ses épaules, cascadant dans son dos, qui attirera votre regard. Pour seule parure à cette dernière, une tiare, remarquable ouvrage d’orfèvrerie, pare le front de la douce princesse.
Ensuite, c'est son visage, fin, harmonieux, dont le teint pur et doux laisse deviner une peau de satin, qui vous intriguera. Derrières de longs cils de jais, se cachent deux saphirs d'une pureté saisissante. Rajoutez à cela un sourire doux et polie, peint sur des lèvres naturellement rosées, et le tableau est parfait.
Pour finir, son corps, tout en grâce et en déliés, laissera votre esprit songeur. Toujours drapés dans de somptueuses étoffes royales, il ne laisse que vaguement deviner les formes de la jeune femme, pourtant, il n'est pas difficile de voir qu'encore une fois, là aussi, elle n'a rien à envier à personne. Fine, élégante et bien proportionnée, c'est à se demander si elle n'a pas été sculptée par les déesses elle-même.
Il dégage de Zelda un charisme naturelle, après tout, c'est une meneuse née, mais ce n'est pas tout. C'est comme une sorte d’aura bénéfique, qui, naturellement, aide les autres à se sentir bien en sa présence. Elle apaise et offre une sorte de... Sérénité? Sans même vous en rendre compte, vous finirez par lui faire confiance. Regarde son sourire, lisez son regard, il n'y a rien de faux en elle. Et cela vous perturbe, au fond.
Existe-t-il une seule personne sur terre plus lumineuse qu'elle?

Forcement, quand on est paré de si beaux atouts naturels, nul besoin de pierres précieuses par dizaines et autres mascarades incessante, pour donner l'illusion du beau. Zelda ne se maquille pas, elle n'en a pas besoin, et hors sa couronne, ses seuls apparat sont une paire de boucle d'oreille au symbole de la sainte Trifoce. Quand à ses vêtements, ils changent tout le temps. Il est rare de voir sa majesté porter deux fois de suite la même robe (ses dames de compagnies insistent) tant elle en a, néanmoins, on peut vite remarquer qu'une d'elle, somptueux mélange de blanc et de rose, revient plus souvent que les autres.
Probablement est-ce sa préféré...? Quand on lui pose la question, la douce enfant se contente de sourire, énigmatique.



Mental


"Nul ne peut égaler la sagesse de la princesse". C'est ce qu'ils disent tous. Probablement ont-ils raisons, après tout, n'est-elle pas l’élue de la sagesse? Si, petite fille, Zelda pouvait se montrer imprudente et naïve, les longues années à se cacher, sous le règne des ténèbres du seigneur Malin l'ont rendu plus prudente, sérieuse et réfléchie. certes, elle accorde toujours aussi facilement sa confiance aux autres, mais elle n'en reste pas moins plus prudente et éclairée dans ses paroles, consciente de la couronne qui pèse sur sa tête, et des milliers de regards braqués sur elle. Gagnant en maturité sans attendre le nombre des années nécessaire pour cela, Zelda compensa son manque d'expérience par une clairvoyance et une patience toute souveraine. Certes, d'allure, c'est encore une adolescente, mais elle parle et agit comme une reine, à n'en pas douter.
Plus que n'importe qui, la jeune fille ressent le poids des responsabilités qui pèses sur ses épaules. Pourtant, elle garde la tête droite, le visage confiant, et avance d'un pas sûr, posé, sans jamais se presser. Quoi qu'il arrive, il faut toujours qu'elle garde la tête haute, pas pour elle, mais pour son peuple, et tous ceux qui croient en elle. Elle n'a aucunement le droit de briser les espoirs qu'ils ont fondés en elle.

Mais cessons de voir la reine, et intéressons nous à la jeune femme, cachée derrière les apparats et cette si lourde couronne. Quand elle peut enfin cesser d'être "Princesse Zelda" et enfin n'être que Zelda, c'est une toute autre personne qui apparaît devant vous. Rare sont ceux qui ont la chance de voir la petite fille d'autre fois réapparaître devant eux sans crier gare, alors qu'un sourire mutin apparait sur son visage soudainement rayonnant. Toujours curieuse de tout et s'amusant d'un rien, la jolie blonde n'en reste pas moins quelqu'un de simple, qui malgré son titre, a su rester humble. Rien ne lui fait plus plaisir que passer du temps avec les gens qu'elle aime (enfin, théoriquement, elle aime tout son peuple, mais comprenez par là ceux qu'elle aime différemment), que ce soit pour parler de tout et de rien, ou s'amuser. Elle adore faire des couronnes de fleurs, et qu'importe qu'on lui dise que cela est parfaitement puéril. Petite, elle ne cessait d'en faire pour Kee-Mey ou Link, et cela n'a pas vraiment changé...
La grande passion de Zelda, outre le fait de s’intéresser à tout, est principalement de quitter le château en cachette pour aller en ville et ainsi être proche des citoyens d'Hyrule. Petite, Impa lui courait toujours après, tant elle quittait souvent le palais. Ah, que cette époque lui manque par moment. Désormais, les rares moment qu'elle à de libre, la souveraine est tellement éreintée par ses devoirs qu'elle se contente de se reposer au château, n'ayant plus le temps de courir à gauche à droite pour son simple plaisir égoïste. Sans parler du fait qu'elle ne peut plus faire dix pas hors du château sans qu'on la reconnaisse. Aussi a-t-elle fini par ruser, désormais, elle ne sort plus que sous l'apparence de Sheik, les rares fois où elle sort, encore une fois...

Chaque soir, Zelda prie les déesses pour que les années de paix et de prospérités durent encore mille ans. Pourtant, au fond d'elle, elle sent les ténèbres qui s'agitent, partout sur ses terres, elle connaît les rumeurs sur le retour de Ganondorf, mais cela ne l’arrête pas, au contraire, elle ne prie que plus fort et plus longtemps. Qu'importe les ténèbres et les châtiments infâmes, son sens du devoir et de l'abnégation (exacerbée chez elle) la poussera toujours à se battre jusqu'à son dernier souffle, au coté de l’élu du courage et des sages, pour protéger la terre sacrée d'Hyrule et ses habitants.
Quitte à se sacrifier pour cela.



Histoire


Une guerre éternelle entre le bien et le mal. Une lutte sans fin contre le chaos et la destruction qui menacent, à chaque instant, la terre sacrée d'Hyrule. C'est ainsi que tout commença. La Zelda dont nous parlerons aujourd'hui n'est qu'une parmi tant d'autre, un simple rouage d'une immense machine millénaire. Trois êtres, élus, dirons nous, sont pris dans cette bataille, luttant sans relâchement pour la victoire de leur camp respectif, générations après générations, réincarnations après réincarnations. Heros de la lumières, protecteurs de la liberté et de la justice, Link, l’élu du courage, et Zelda, l’élue de la Sagesse, se sont toujours battu cote à cote pour repousser coûte que coûte le maléfique Ganondorf, le Seigneur Malin. Si par moment l'issu du combat fut hasardeuse, la lumière finit toujours par reprendre ses droits, comme le prouva notre histoire actuelle, sept ans plus tôt.

Comme le veut la coutume, dès sa naissance, la princesse d'Hyrule fut prénommée Zelda. Elle naquit dans un cadre idyllique, auprès d'une mère douce et gentille, et d'un père juste et sage. Choyée, protégée et surtout aimée, la petite princesse grandit doucement dans un monde de douceur et de plénitude. La seule tache au tableau fut le décès de sa mère, mais Impa, sa nourrice et protectrice, fit de son mieux pour lui faire oublier l'absence de cette dernière. Si elle n'y arriva pas, elle réussit tout du moins à apaiser la douleur de la petite fille, qui apprit à avancer sans sa mère, se promettant que, plus tard, elle serait aussi douce et gentille que l'avait été feu sa mère, avec elle.

Tout aurait pu être parfait, si les ténèbres n'avaient pas encore une fois menacée le descendance de la déesse Hylia. Dès qu'elle le vit pour la première fois, et malgré son jeune age, Zelda sut immédiatement qu'il faudrait en aucun cas faire confiance au roi des voleurs, cet homme à la peau sombre, connu sous le nom de Ganondorf. La veille de son arrivée au château d'Hyrule, la princesse fit de nombreux rêves. Elle essaya d'en parler à son père, voulant l'avertir du danger, mais ce dernier ne prit aucune considération pour les rêves d'une enfant, grand mal lui fasse...
Par chance, les déesses étaient avec elle, car elles conduisirent jusqu'à la jeune enfant un petit garçon, tout de vert vêtu, qui plus tard se ferait connaître en tant qu'Heros du temps. L'informant de ses prémonitions, Zelda confia au dénommé Link la lourde tache de trouver le moyen d’arrêter le vil imposteur. Peut-être aurait-il réussi, s'il avait eu un peu plus de temps. Mais les chosent se passèrent si vite... Peu de temps après, Ganondorf et ses sbires firent un coup d’état, assassinant le roi, et obligeant la princesse à fuir en exile pour ne pas tomber dans les griffes du vils roi des voleurs. Elle n'eut même pas le temps de dire au revoir à qui que ce soit, et son dernier geste fut de jeter l'ocarina du temps, instrument sacré de la famille royal, à Link, pour l'aider dans sa quête.

Zelda était entre de bonne main. Impa, sa nourrice, l'aida à se cacher en lui apprenant l'art d'être un Sheikah. Pendant sept ans, la jeune femme attendit patiemment la réveil du heros du temps, se préparant à le guider et à l'aider dans sa quête. Elle perfectionna son déguisement, utilisant même la magie pour changer son apparence, et cela fut fructueux, car c'est sans difficulté qu'elle passa sous le nez de Ganondorf sans jamais éveiller les soupçons. Son déguisement fut si parfait, que même Link fut incapable de la reconnaître jusqu'à ce qu'elle lui avoue la vérité. Mais cela fut à double tranchant, car dès lors Ganondorf utilisa ses pouvoirs pour la capturer, précipitant ainsi la lutte finale pour le Salut d'Hyrule.
Mais comme le veut chaque histoire, le bien finit toujours par triompher du Malin, aussi infâme soit-il. Grâce à l'aide des sages, Link put vaincre Ganondorf, et Hyrule fut délivré des ténèbres qui l'envahissaient.
Pour effacer une bonne fois pour toutes les marques de ce terrible règne, Zelda utilisa ses pouvoirs pour remonter le temps, ramenant tout le monde à sept ans au par avant. Ainsi, les choses rentrèrent dans l'ordre, et Hyrule connut enfin les années de paix qu'elle avait tant souhaité.

Mais dernièrement, le mal qui rongeait Hyrule semble avoir refait surface, et les rumeurs sur le retour de Ganondorf sont, au grand damne de Zelda, véridique, les rêves de la princesse, désormais reine d'Hyrule depuis la mort de son père, en sont la preuve. Elle sait qu'il faudra bientôt reprendre les armes pour une nouvelle fois protéger Hyrule d'un destin funeste, mais cette fois-ci, ce n'est plus une enfant candide et naïve, mais une fière jeune femme prête à se sacrifier pour protéger son pays. Elle sait aussi que ses amis et fidèles sujets l'aideront pour cela, après tout, elle n'est pas seule.
Elle ne l'a jamais été.


Test rp


Le printemps était tout simplement splendide cette année, à n'en pas douter. Malgré les lourds vitraux de la salle du trône, Zelda pouvait deviner sans mal le soleil éclatant et le ciel d'un bleu azur à travers ces derniers. Que l'envie de quitter cette pièce froide et bien trop grande pour aller admirer les cerisier en fleur la tiraillait... Mais elle ne le pouvait pas. Où plus précisément, elle ne le pouvait plus. Les choses avaient bien changé, depuis son ascension au titre de reine, après la regrettable mort de son père. Si autrefois elle ne manquait jamais de temps pour s'amuser et se chicaner avec Kee-Mey, aujourd'hui c'est à peine si elle avait le temps de faire autre chose que d'assumer entièrement son rôle. Sans parler du temps qu'elle devait passer chaque jour à gérer la cours royale, à définir des budgets diverses et varier, ou à se rendre à une quelconque cérémonie demandant sa présence. Même en déléguant à ses conseillers, Zelda n'arrivait tout simplement pas à avoir du temps pour elle. Cela la chagrinait, mais en aucun cas, elle ne se serait permis de le montrer: Elle était née et avait été éduquée pour diriger son peuple, il aurait été déplacé de se plaindre maintenant...

Droite et fière, majestueusement assise sur son trône, la princesse faisait de son mieux pour oublier ses yeux qui la picotaient, alors qu'un énième de ses conseillers finissait de lire son habituelle rapport lent et monocorde, endormant par la même occasion une grande partie de la cour royale, qui ne se cachait même plus pour bailler. A deux reprises déjà, Zelda avait du faire mine d'être très forcement prise dans le rapport, se permettant ainsi de se mettre pensivement une main devant la bouche et ainsi cacher un traître bâillement. On avait frôlé l'incident diplomatique...
Par chance, son conseiller terminait sa longue tirade, aussi, la dirigeante d'Hyrule vit là une occasion unique d'en terminer avec cet éreintant entretien. Se levant doucement, elle joignit ses mains devant elle, prenant la parole avec une douceur ferme et une réserve habile.

''Merci conseiller pour vos sages paroles." Commença-t-elle, laissant un petit silence tandis que ce dernier reculait, après une courte révérence. ''Il semble que nous ayons abordés tous les sujets au programme de ce matin. Y a-t-il autre chose dont vous voulez me faire part ou pouvons nous mettre un terme a cette réunion? "

Hésitant, les conseillers se regardèrent tous les uns après les autres, puis, après un instant très confus, d'un pas hésitant, son premier conseiller s'avança, l'air grave, la mine sérieuse. Zelda sut dès l'instant qu'elle croisa son regard que la conversation allait requérir tout son sérieux.

''Des rumeurs circulent, ma dame, causant panique et émeute dans les villages entourant la citadelle. La peur se propage plus vite que la peste, et nos gardes peines à maintenir le calme. Il ne leurs faudra pas plus de quelques jours pour que la panique atteigne la capitale, majesté..."

Se reposant doucement sur son trône, la princesse laissa un instant le silence prendre place dans la salle, avant de faire signe à la cours de disposer, un sourire, se voulant rassurant, aux lèvres. Ce n'est qu'une fois la dernière dame de compagnie partie, qu'elle prit la parole, l'air grave.

''Oui, je le sais, j'ai pris connaissance de la situation il y a quelques jours. "Les Sheikahs étaient bien souvent plus rapides que ses conseillers pour lui rapporter ce genre de choses.'' Nous devons à tout prix canaliser la situation avant qu'elle ne s’envenime réellement. La peur est une ennemie traîtresse qu'il vous faudra combattre avec sagesse et discrétion. La priorité reste à rassurer le peuple. Je pense qu'un discours public s'impose. Programmez-le pour demain. Une visite au village Cocorico s'impose aussi avant la fin de la semaine."

''Il sera fait celons vos souhaits, altesse, mais... Pour la cité volante..."

Zelda soupira. Elle aussi, avait entendu parler de la cité volante, édifice flottant au dessus d'Hyrule, mais cachée derrière d’épais nuage jours et nuits. Faisant partie de la famille royale, Zelda connaissait l’existence de Celestia et savait donc que cette cité existait bel et bien. Tout le monde disait que l'endroit renfermait le seigneur du Malin, qui avait réussi, par on ne sait quel maléfice, à quitté sa prison sacrée... Cependant, personne n'avait pu confirmer à la princesse si Celestia était réellement devenue la demeure de Ganondorf. Ni ses conseillers, ni les Sheikahs n'en savaient plus qu'elle. Cependant, Zelda avait différentes raisons de penser que tout cela était vrai. Surtout depuis qu'elle voyait de nouveau ce nuage noir et menaçant recouvrir Hyrule, cachant la lumière dans chacun de ses rêves. Les ténèbres approchaient. Et ils devaient se préparer au plus vite.

''Pour l'instant, nous n'avons aucune preuves concrètes à son sujet, gardons-nous de tous jugements attifes sans informations complémentaires. Notre priorité reste de rassurer le peuple et de calmer les émeutes. Nous ne lui mentirons point cependant, mais nous devons à tout prix l’empêcher d'avoir peur d'une rumeur. Faites le nécessaire pour cela..." Elle laissa un petit silence, puis repris. ''Tout cela m'a épuisée. J'ai besoin d'être seule un instant, vous pouvez disposer."

Hochant de la tête, le vieil homme recula après une large révérence, puis, suivi des autres conseillers, il quitta la pièce en silence, accompagné des gardes, laissant la jeune femme seule, sur cet immense trône. Ce n'est qu'une fois la lourde porte fermée que Zelda se permit un soupir, avant de se prendre la tête de ses mains gantés. Non, elle ne pouvait se laisser ainsi aller. Plus que n'importe qui, elle devait être forte. Il y avait trop de regards braqué sur elle pour qu'elle se permette la moindre faiblesse. Se reprenant, elle rouvrit les yeux, le regard assuré, le visage serein.

Se levant en silence, Zelda quitta son siège pour rejoindre une des fenêtres ouvrant sur le jardin intérieur du palais. Doucement, la princesse leva les yeux, regardant le ciel d'azur que nul nuage ne venait entacher. Il lui semblait bien moins paisible à regarder, maintenant. Soudainement, elle se surprit à prier pour que la paix dure encore un peu... Juste un peu plus longtemps.

Sortant de l'ombre d'une alcôve derrière le trône, Impa, impassible mais grave, vint auprès de la princesse, silencieuse, comme à son habitude, les bras croisés. Elle n'avait pas besoin d'annoncer sa présence, Zelda l'avait sentie.

''Nous devons agir maintenant, j'ai un mauvais pressentiment, comme il y a sept ans, Impa. Réunis les autres sages tandis que je m'en vais faire quérir Link. Si tout cela est vrai... ''S'il''est réellement de retour alors... "Elle secoua la tête, souriant à son ancienne nourrice. ''Peu importe, va, nous devons faire vite."

Une fois la Sheikah partie, Zelda quitta la fenêtre, se dirigeant d'un pas rapide vers la porte secondaire de la salle du trône, sortie uniquement destiné à son usage personnel... Dans un murmure, elle termina sa phrase, contenant sa peur avec prudence et sagesse. Retenant son cœur qui menaçait de s'emballer

''Alors, des heures sombres nous attendent..."
Pouvoirs


Les pouvoirs de la princesse on toujours été au fil des siècles sources de convoitises et d'envies. A vrai dire, elle-même ignore jusqu’où va son potentiel, mais elle a déjà par le passé, pu remonter le temps. Il n'est d'ailleurs pas rare qu'elle est des rêves prémonitoires, qui l'alerte des dangers qui la guette elle, ou Hyrule. Elle peut aussi canaliser la puissance de la lumière, en tant que septième sage et détentrice de la trifoce de la Sagesse, pour combattre les ténèbres aux cotés du Héros du temps. Autrefois, par le passé, la jeune femme utilisa d'ailleurs ses dons pour changer son apparence et ainsi échapper aux griffes de Ganondorf, sous l'apparence de Sheik, ce qui explique qu'elle sache se comporter et sa battre comme un Sheikah.

Zelda a probablement encore de nombreux pouvoir, mais elle n'a pour l'instant aucunement le temps de se pencher là-dessus, le gérance du pays lui prenant tout son temps depuis la disparition de feu le roi son père...






Derrière l'écran !



    Prénom: /
    Age : Majeur
    Comment as-tu découvert le forum ? j'etais deja sur l'ancienne version
    Pourquoi t'être inscrit(e) ? Pour rp?
    Comment trouves-tu le forum ? Il faudrait refaire la deco à mon goût, histoire qu'on est vraiment la sensation de neuf ^^ Sinon j'aime beaucoup le codage de la fiche~
    Code du règlement: Validé ! ♥
    Autre chose à ajouter ? Oui, je me demande, théoriquement, puisque c'est l’héritière du trône, et étant donné qu'elle a pris la couronne, Zelda ne devrait-elle pas être devenue Reine, maintenant? En tant que souveraine, elle n'a normalement pas besoin de se marier pour avoir ce titre, je crois.


(c) Codage de la fiche par Kee-Mey, Legend of Hyrule


Dernière édition par Zelda Hyrule le Lun 17 Déc - 17:21, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
triforce

Invité

Invité

avatar

MessageSujet: Re: Votre souveraine, Zelda   Lun 17 Déc - 3:12


Fiche terminée~♥
Revenir en haut Aller en bas
triforce

Soren

Sheikah renégat

avatar
 Sheikah renégat

Messages : 370
Inscription : 02/12/2012

MessageSujet: Re: Votre souveraine, Zelda   Lun 17 Déc - 12:22


Plog plog et bon retour sur le forum o/

Alors alors, je n'ai rien à reprocher à ta fiche, le test rp me convient parfaitement, et Kee-Mey est d'accord avec moi. Juste deux petites remarques tout ce qu'il y a de plus formel :

* Même si elle est devenue la dirigeante du royaume d'Hyrule, Zelda reste une princesse. Dans Twilight Princess, c'est elle qui est à la tête du pays, mais elle est tout de même appelé princesse, donc je ne vois pas pourquoi cela serait différent.

* Ensuite, fais attention à l'orthographe du mot Sheikah : tu oublies le h à la fin

Du coup, je te valide, sous réserve que tu fasses ces deux modifications, puisque cela ne concerne pas le fond mais uniquement la forme. Une fois que tu l'auras fait, et que tu m'auras donné le rang que tu souhaites, tout sera bon et tu pourras commencer à rp o/

_________________
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
triforce

Invité

Invité

avatar

MessageSujet: Re: Votre souveraine, Zelda   Lun 17 Déc - 17:03


Alors, pour Sheikah, c'est corrigé. o/

Par contre pour le titre je me permets d'insister. On est plusieurs à avoir trouvé cela tout à fait improbable qu'elle garde le titre de princesse après être monté sur le trône dans Twilight, je trouverais donc judicieux de ne pas refaire la même erreur une seconde fois, c'est ça qui est pratique avec les forums. C'est tellement illogique... Cependant je peux comprendre que ça vous tienne à cœur, j'ai donc un compromis qui devrait aller : Officiellement, Zelda a vraiment reçu le titre de reine, mais tout le monde continue de l’appeler princesse, pour d'obscur raison, à cause de son jeune age, ou par affection peut-être. Ainsi tout le monde est satisfait, ça ne vous dérange pas outre mesure, et je suis tranquille avec ma logique. Qu'en pensez vous?

Et pour le titre "Éternelle princesse" m'amuserait bien, dans ce cas ^^
Revenir en haut Aller en bas
triforce

Soren

Sheikah renégat

avatar
 Sheikah renégat

Messages : 370
Inscription : 02/12/2012

MessageSujet: Re: Votre souveraine, Zelda   Lun 17 Déc - 17:09


Je ne vois pas pourquoi elle prendrait nécessairement le titre de reine, il est tout à fait possible qu'à Hyrule, on ne prenne officiellement le titre de roi ou de reine qu'à partir du moment où on est marié, ce qui est ou a été le cas, il me semble, dans certaines monarchies. Mais pour simplifier la chose et ne pas faire une affaire d'Etat d'un point de détail, on peut dire que bien qu'elle soit la dirigeante en titre du royaume, elle continue à être appelée princesse, par affection, comme tu le proposais, et aussi en souvenir de son rôle dans la sauvegarde d'Hyrule face à Ganondorf, alors qu'elle n'était que princesse.

Je te mets ton titre immédiatement, si tu souhaites une couleur particulière, tu n'auras qu'à le signaler à Kee-Mey ou à moi ~

Amuse-toi bien sur le forum o/

_________________
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
triforce

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Votre souveraine, Zelda   


Revenir en haut Aller en bas
 
Votre souveraine, Zelda
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Votre premier Zelda ?
» Quel est votre meilleur Zelda??(toutes consoles confondues)
» Votre femme vend elle votre collection Zelda sur internet?
» Votre top 5 des jeux Zelda
» Quel est Votre Zelda Préféré

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Legend of Hyrule :: Prelude :: Votre Personnage :: Fiches de Présentations :: Anciennes présentations-
Sauter vers: