AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Kimara Volkmar, le bretteur de feu.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
triforce

Invité

Invité

avatar

MessageSujet: Kimara Volkmar, le bretteur de feu.   Sam 19 Avr - 18:19



Kimara Volkmar



Informations

Age : 22 ans
Surnom : Kim
Race : Hylien
Camp :
Orientation Sexuelle : Hétérosexuel
Loisirs : S'entrainer à l'épée, être un coureur de jupon et faire des parties d’Échec avec son grand-père, Anderson Volkmar.
Feat avatar : Eliwood

Pouvoirs

Maitrise du feu : Dans la lignée des Volkmar, les troisièmes fils possèdent tous ce don, personne ne sait vraiment pourquoi (et d'ailleurs, tout le monde s'en fout). Il s’éveille quand le garçon passe à l'âge adulte, teintant sa chevelure d'une couleur rouge à l'occasion, un des petits effets secondaires. La maitrise du feu varie en fonction de l'entrainement. Un des plus vieux ancêtres de Kimara c'était immunisé totalement à cet élément à force de pratique...mais il était mort de vieillesse peu après, emportant son secret dans la tombe.

Le jeune bretteur ce sert de son pouvoir dans plusieurs tâches ménagères, maitrisant l'intensité des flammes, allumant de léger feu, s'en servant pour réchauffer sa bassine d'eau lorsqu'il est dans un bain...augmentant la température d'une pièce pour inciter une demoiselle à se dévêtir un peu plus. C'est donc tous d'abord, très pratique.

Pendant les combats, Kimara nimbe son épée de flamme, envoyant des ondes de chocs, de légères boules de feu et parfois, suites à de fabuleux effort, il lui arrive de s’entourer d'un mur de flamme. Ce don a par contre des effets secondaires qui s’intensifient lorsqu'on en apprend plus. Plus Kimara apprendra à se servir du feu, plus sa chevelure sera rouge et plus il craindra le froid.

Description Physique

"Il n'y a même pas quatre heures je te dis! Je l'ai vus courir dans les plaines d'Hyrule, une foule de paysan était à ses trousses!"

Dans une rue d'Hyrule, pleine de vie, deux jolies jeunes femmes discutaient, appuyées contre un mur. Il devait être 17 heures, mais la rue ne semblait pas vouloir se vider.

"Une foule de paysan?"

La jeune femme gloussa un peu avant de reprendre son histoire.

"Oui ! Il semblerait qu'il ait eu la bonne idée d'allumer son épée pour combattre le monstre dans la grange...la grange à prit feu !"

Les deux femmes ricanèrent un peu. La seconde lança tous de même un regard suspect à son interlocutrice. Comment savoir si elle disait la vérité ? Il y avait pleins de rumeurs sur le jeune Kimara dans ce quartier d’Hyrule.

"Mais...tu es sûre que c'était lui? Comment était-il comment?"

La première se concentra pour formuler de façon correcte la scène qui c'était déroulée un peu plus tôt dans la journée.

"Il n'était pas bien grand pour un héros, je me demandais d'ailleurs si son armure en cuir bleu ne le fatiguait pas un peu pendant sa course! Il avait une belle chevelure rouge, c'est pour ça que je l'ai reconnu ! Il était habillé en bleu sur la majeur partie du corps, que ce soit sa cape ou même son pantalon. C'était en début d’après-midi, près de la porte de la citadelle. Il se précipitait surement vers la ville pour fuir ses assaillants, il n'allait tout de même pas charger de vulgaires paysans avec son épée! Au moment où il passait sur le pont levis, il a fait demi-tour à ma vue! Il est venus me saluer en m'embrassant la main et il est repartit en courant. J'ai rarement vu si beau garçon...Son visage est magnifique, surtout ses yeux bleus!"

Les deux femmes gloussèrent tout en continuant leur conversation. Non loin de là, le vieil Anderson écoutait les rumeurs de la rue et il ricanait dans sa barbe. Le jeune blanc-bec s'en était plutôt bien sortit pour une gaffe pareille.

Il rentra chez lui et retrouva Kimara dans son bain, en train de nettoyer de la bouse de vache sur son épaule...un souvenir que lui avaient envoyé les paysans. Le jeune homme de 19 ans avait pris de la masse dernièrement, mais c'était loin d'être une grosse brute. Il avait une forme plutôt athlétique, préconisant l'endurance et la vitesse à la force brute, tout l'inverse de son grand-père en quelque sorte. Anderson lui dit bonjour d'un signe de la main et il se dirigea vers son coffre dans la bibliothèque où il prit sa bourse de rubis. Il allait repayer la grange maintenant.

En se dirigeant vers la sortie, il recroisa Kimara qui était maintenant en tenus de ville. Il portait une chemise et un pantalon bleu. Une simple paire de botte en cuir brun lui servait à compléter le tout. En voyant ainsi son jeune disciple, Anderson grogna dans sa barbe…il aurait aimé ravoir 20 ans lui aussi !


Description Mentale

"Sombre petit idiot !"

Le vieil Anderson repoussait Kimara d'un revers de bouclier, l'envoyant valdinguer dans les bottes de pailles. Il était le doyen de la famille Volkmar et voilà que son fils lui envoyait un jeune blanc bec pour veiller sur lui. Par chance, Kimara était tous comme lui, un troisième fils, il pourrait donc faire de lui un aventurier digne de ce nom. En tous cas, le gamin était obstiné, malgré tous ce que le vieil Anderson lui avait mis dans la poire, il continuait de se relever, repartant combattre. Kimara souleva son épée au-dessus de sa tête et Anderson para facilement avec sa hache. C'est alors qu'il reçut un violent coup de pied dans les côtés ce qui le fit reculer en grognant. Le coup d'épée n'était en fait qu'une feinte. Kimara était imprévisible, c'était une bonne qualité pour un escrimeur...mais cela lui vaudrait surement quelques problèmes au passage.

"C'est mieux!"

Anderson se remit en position. Kimara était arrivé il y a à peine deux jours et le jeune garçon de 16 ans était déjà plein d’écorchures et de bleus. Le combat continua, pendant toute la matinée et le maître ne fit aucun cadeau à son apprenti. Quand le soleil fut à son zénith, le vieil Anderson se relâcha, faisant signe à Kimara que le combat était finit. Le jeune escrimeur s’effondra au sol en haletant. Le vieil homme lui balança un sceau d’eau à la figure pour le réveiller avant de prendre la parole.

"Ça suffira pour aujourd'hui, vas prendre un bain et nous ferons une partie d'un jeu un peu moins physique."

Le jeune escrimeur se précipita vers la salle de bain tandis qu'Anderson rangeait un peu la pagaille qu'ils avaient mise dans la cour lors de l'entrainement. Lorsqu'il eut enfin terminé, il rentra à son tour et se dirigea vers la bibliothèque où il prit un livre sur l'histoire d'Hyrule. Anderson se dirigea vers la salle de bain et il croisa son élevé qui en sortait. Il lui lança le livre et Kimara le réceptionna.

"Tu vas me potasser un peu ça pendant que je prends mon bain."

En effet, malgré son engouement pour ce qui était de l'escrime ou de la magie, le jeune Kimara avait une culture quasiment inexistante. Et en plus de ça, il n'aimait pas tellement lire. Anderson se plongea à son tour dans un bain relaxant ou il s'endormit quelque peu, profitant de la chaleur pour faire une petite sieste.

Le maître retrouva son élève en train de regarder les filles par la fenêtre lorsqu'il arriva dans la bibliothèque. Il ne pouvait pas vraiment lui reprocher son grand intérêt pour la gente féminine. Lui aussi quand il était aventurier il avait eu ce petit défaut de comportement. Anderson donna une grosse tape sur la tête de son élève qui se retourna en sursautant, manquant de tombé par la fenêtre. Les missions d'infiltrations, ce ne serait pas le truc de Kimara, il était beaucoup trop maladroit.

Anderson lui indiqua la table ou se trouvait un plateau d’Échec et Kimara se mit en position devant lui. Tous les entrainements d'Anderson avaient un but, il voulait savoir qu'elle genre d'homme serait son petit-fils, serait-il un meneur de trompe? Un puissant magicien? Un voleur discret? Un aventurier, ce serait déjà bien. Aux vues de comment il jouait au échec, sacrifiant sans réfléchir ses diverses pièces, il ne ferait surement pas un bon chef de groupe. Dix minutes plus tard, Kimara se tenait la tête en soupirant. Son roi tombait déjà.


"Encore une défaite? Mais c'est pas vrai!"

Finalement, Anderson finissait par bien l’aimer son petit-fils. Il ne serait pas le meilleur aventurier de toute la lignée des Volkmar...Il était obstiné, imprévisible, gentil, courageux, loyal, idiot, coureur de jupon, un peu idiot et maladroit. Mais c’était un Volkmar, il ferait un bon aventurier, il avait ça dans le sang.

Histoire

Edison Volkmar tapait sur l’arbre de façon régulière, des éclats de pins giclaient à chaque impact de sa hache sur le tronc. C’était un homme taciturne, deuxième fils d’un grand aventurier d’Hyrule, Anderson. Il avait choisi une vie paisible, loin des contrées verdoyantes ou vivait encore son père. Il c’était installé tout au nord, dans le massifs des Pics Blancs, en bas du versant nord de la montagne.  Ce village appartenait au royaume d’Hyrule, mais les routes menant à lui n’était praticable que lors de l’été ce qui isolait de façon considérable le village du reste du royaume d’Hyrule. Au bout du quatrième coup de hache le pin finit par céder sous la pression et il s’effondra, soulevant un petit nuage de neige dans sa chute. Les deux premiers fils d'Edison se précipitèrent sur le tronc tandis que le bucheron rangeait sa hache. Comme lui-même, ses deux fils semblaient prédisposés à l’art de manier le bois, c’est donc tout naturellement qu’il en avait fait ses apprentis. Alors que les trois hommes soulevaient le tronc pour l’amener jusqu’au traineau, Edison entendit une femme crier au loin. Une fille du village approchait en courant vers lui. Edison et ses deux fils lâchèrent le tronc et ils se précipitèrent à sa rencontre. Lorsqu’ils arrivèrent à sa portée, elle s’arrêta quelque secondes, histoire de reprendre son souffle. Elle leva un visage souriant vers le bucheron.

"Votre troisième est en route ! Votre femme accouche à l’instant !"

Sans même répondre, Edison et ses fils se précipitèrent vers le traineau, non sans saisir la demoiselle au passage. Le traineau était tracté par un Yak blanc, suffisamment fort pour tirer les épais troncs qu'Edison ramenait fréquemment. L'animal commença sa course effrénée lorsque le Bucheron fut en position sur l'embarcation. La course ne dura pas bien longtemps, à peine une dizaine de minutes, car Edison habitait très près de la forêt. Le bucheron sauta du traineau dès qu'il eut la maison en visuel, laissant à ses deux fils le soin de ranger la bête. Il arriva à la porte ou le docteur l'attendait, il le salua d'un bref signe de la main avant de prendre la parole.

"Est ce qu'elle va bien?"

Le docteur lui sourit tout en acquiesçant d'un signe de la tête. Edison rentra dans la chambre ou sa femme l'attendant, un petit bébé entre les bras. Le bucheron embrassa sa femme avant de se saisir du nouveau-né. C'était encore un garçon, ce qui le décevait un peu au fond, il aurait bien aimé avoir une fille. Le bébé néanmoins, avait une particularité que remarqua immédiatement Edison. Il était tout d'abord né avec des cheveux, mais ce qui interpellait surtout Edison, c'était la légère teinte rouge qu’avaient ceux-ci. Il se souvint alors des histoires que lui contait son père quand il vivait encore à Hyrule, à propos des troisième fils...parmi les légendes que lui avait racontées son père, il y avait celle de Kimara. C'était le seul troisième fils à avoir refusé de devenir un aventurier, c'était un sujet qui énervait particulièrement le vieil Anderson. Le bucheron se tourna vers sa femme en souriant.

"Nous l’appellerons Kimara!"

----------

La montagne n'était pas si désagréable que ça à Kimara en été, la neige fondait par endroit et l'air se réchauffait de façon considérable ce qui n'était pas pour lui déplaire. Le jeune garçon avait en effet horreur du froid et il ne manquait pas de tomber malade à chaque hiver dans le village. Cela faisait bientôt 12 ans depuis sa naissance et rien n'avait vraiment changé dans le petit village.

L'enfance du jeune Kimara se passa de façon extrêmement calme, il se chamaillait bien avec ses deux frères de temps à autres, mais rien de bien méchant. Contrairement à eux, il n'avait strictement aucun talent pour manier une hache, il était trop frêle pour réussir à faire des mouvements correct et il n'aimait pas trop taper sur les arbres.

Kimara jouait donc dehors, seul, avec une vulgaire épée en bois. Ses cheveux avaient poussés et la teinte rouge s’intensifiait d'année en année ce qui ne manquait pas de faire râler son père. Le jeune garçon jouait donc, jusqu'au moment où il aperçut une ombre entre les arbres. Un groupe de trois hommes en guenilles, l'air pâle et la bouche grande ouverture venait d'apparaitre juste à côté de la maison. Kimara prit peur et il se précipita à l'intérieur.


"Papa! Papa! Il y a des gens bizarres dehors!"

Le bucheron se leva, suivit de ses deux autres fils. L'âge ne semblait pas avoir d'emprise sur le montagnard. Pas un seul cheveu blanc n'était venu occuper sa barbe malgré les douze années qui avait passées. Il regarda par la fenêtre pour vérifier et il se saisit de sa hache non loin d’ici.

"Reste à l'intérieur Kimara, tes frères et moi on s'en occupe."

Ce n'était qu'une formalité, les trois mort-vivants n’étaient même pas capable de lever les bras. Edison n'eut qu’à les faire tomber pour qu'ils n'arrivent pas à se relever. Depuis plusieurs mois, d'étranges rumeurs circulaient dans le petit village. Un apprenti nécromant avait pris place dans l'ancien château, situer sur le pic de la montagne et il expérimentait, d’où la présence des nombreux revenants dans la région. Dix minutes plus tard, Edison balançait déjà les trois cadavres dans ses poubelles et il rentrait se remettre dans son fauteuil.

"Il ne sont plus là, tu peux ressortir jouer."

L’apprenti nécromant s’appelait Visuldur. Il n’était pas vraiment une menace, mais les nécromants n’étaient pas les bienvenues dans la région. Les montagnards ne manqueraient pas de lui rendre une petite visite dans peu de temps. Visuldur ne reculait devant aucun défis et il était particulièrement arrogant…tout le monde le savait car il avait fait placardé des discours à son propos sur chaque portes du village. Pendant ce temps, une étrange tempête se déclencha sur la route menant à Hyrule, empêchant les voyageurs de circuler entre les deux endroits.

----------

"Mais je veux pas partir moi!"

Du haut de ses 16 ans, Kimara avait quelque peu changé depuis quatre années. Il avait pris de la hauteur et ses cheveux étaient désormais plus roux que brun. En face de lui, Edison avait finalement gagné des petites touches de blancs dans ses cheveux et quelques rides parsemaient son visage. Toutes la famille était réuni à table et le débat était animé.

"Tu n'as pas ton avis à donner ! Tu vas allez à Hyrule pour t'occuper de ton grand-père. Ta mère et moi nous en parlons depuis longtemps et maintenant que tu es grand il est temps pour toi de quitter la montagne."

Il y avait à peine quatre jours, Edison avait reçu une lettre de son père. Il lui racontait les derniers événements, à savoir une légère grippe et les différentes péripéties qui avaient secoué Hyrule ses dernières années. C'était la seule excuse qu'il fallait à Edison pour éloigner Kimara de la montagne. De plus, l’étrange tempête avait pris fin il y a peu de temps et le village était heureux de retrouver la bienveillante autorité du royaume d’Hyrule.

"Dit toi que c'est pour ton bien, à force de tomber malade l'hiver, tu devrais comprendre que tu te sentiras mieux à Hyrule. Il fait beaucoup plus chaud là-bas."

Kimara n'était pas transporté de joie à l'idée de quitter le nid familial, mais il n'avait pas vraiment le choix. Et puis Hyrule, cela ne semblait pas si terrible. La seule menace de la montagne était Visuldur et ses mort-vivant n’étaient pas devenus plus vifs au fil du temps. Le jeune garçon soupira avant de répondre.

"D'accord...mais vous allez devoir m'écrire souvent!"

Edison sourit alors, il avait gagné le débat. Il savait que malgré tous ses efforts, Kimara suivrait les traces des Volkmar…c’est aussi pour cela qu’il l’envoyait à Hyrule. Il était temps pour Kimara d’apprendre un métier et il ne connaissait pas d’autre Aventurier que son père, Anderson.

"Tu partiras la semaine prochaine, le marchand du village doit descendre à Hyrule et il accepte de te prendre dans sa charrette!"

----------

On tapait frénétiquement à la porte de la maison. Le vieil Anderson se réveilla lentement, il avait à peine entamé sa sieste de l’après-midi qu’un sombre idiot avait le toupet de le réveiller. Il se leva en s’étirant, le livre juste à côté de lui tomba et il le ramassa pour le remettre sur sa table de chevet. D’un pas plutôt rapidement il sortit de sa chambre et se précipita vers la porte d’entrée, en prenant son air le plus grognon. D’un geste théâtral il ouvrit la porte en la claquant et se mit à crier.

"Si vous êtes encore là pour me demander de l’argent, je vous préviens, je sors ma hache et…"

C’est alors qu’il aperçut son interlocuteur, tout de bleu vêtue avec une belle chevelure rousse. Anderson se calme immédiatement, il avait reconnus la tête d’un membre de sa famille. Il reprit la parole, cette fois-ci de façon plus calme.

"Ah...Bonjour. Au vue de la couleur de tes cheveux je devine qu’Edison ne doit pas être très content. Oui, je sais que tu es le fils d'Edison...j'ai viré le marmot de ton oncle il n'y a même pas deux jours…ce n'était qu'un deuxième fils. Rentre donc, gamin."

Il laissa la porte se refermer derrière Kimara. Le marchand avait déposé le jeune garçon devant la porte il y avait à peine une minute. Kimara attendit sagement que le vieil homme referme les différents loquets de sa porte. Lorsque ce fut enfin terminé, Anderson se retourna vers lui. Malgré ses rides creusées et les cicatrices, Anderson avait toujours une longue chevelure rouge, signe de son appartenant à la famille Volkmar. Il était bien plus grand et beaucoup mieux battit que Kimara qui faisait pâle figure en face de lui. Tout en se dirigeant vers le salon, suivit de près par son petit-fils, Anderson prit la parole.

"La prochaine fois que j’écris à un de mes fils, je penserai à préciser que je ne suis pas un vieux sénile pris d’incontinence, ça m’évitera de recevoir des visites imprévues."

Lorsqu’ils arrivèrent dans la pièce, le vieil aventurier s’écroula sur son fauteuil. Il toisa alors du regard Kimara et l’observa de la tête au pied. Il reprit rapidement la parole.

"Ben alors, ils t’ont arraché la langue à la naissance ou quoi ?"

"N…Non monsieur !"

Le vieillard rit de bon cœur en voyant l’air terrifié sur le visage de Kimara. Il lui indiqua un escalier un peu plus loin d’un geste de la main.

"Je te laisse une heure de repos et on commence juste après. Ta chambre est à l’étage."

Alors que Kimara se dirigeait vers sa future chambre, il s’interrogea. Mais qu’est-ce que son grand-père lui avait bien préparé ? Il se retourna pour lui demander directement.

"Commencer? Mais de quoi?"

Anderson lui lança un grand sourire avant de répondre.

"L’entrainement! Tu es un troisième fils! On n'a pas de temps à perdre!"

----------

"Ce sera ta première aventure en groupe...ne me fait pas honte!"

Anderson vérifia une dernière fois l’équipement qu'emportait Kimara avec lui. Une armure en cuir bleu, des bottes en cuir également, une cape bleue avec une doublure rouge et une simple épée à une main. Pour un gaillard comme Anderson cela semblait peu, il était habité à toujours avoir plusieurs armes, une grosse armure de plaques et un bouclier sur lui, mais Kimara était beaucoup moins imposant que l’ancien aventurier. Le jeune bretteur avait néanmoins pris pas mal de muscle ses derniers temps, ce n’était plus un adolescent à proprement parler et sa chevelure toute rouge en témoignait. Il avait maintenant 21 ans et il arpentait la plaine d’Hyrule seul depuis bientôt trois ans, se forgeant une petite réputation dans son quartier.

"Je ferai comme d’habitude, ne t’inquiète pas."

"C’est justement ça qui m’inquiète ! La dernière fois tu as fait bruler une grange, sombre idiot ! Allez, dépêche-toi de rejoindre les autres, tu ne dois pas arriver en retard."

Kimara quitta la maison et il se dirigea vers la porte nord de la citadelle d’Hyrule. Personne n’empruntait presque jamais cette porte, car elle ne menait qu’aux massifs des pics blancs…mais justement, la quête que son grand-père avait organisée se déroulait là-bas. Anderson avait reçu une lettre du père de Kimara une semaine auparavant et selon ses dires, Vilsuldur, le nécromant sur la montagne, avait fini par prendre du poil de la bête. C’est ainsi qu’Anderson, grâce à ses anciens contacts, avait organisé un groupe de cinq aventuriers pour s’occuper de cette affaire. Kimara arrivait à la porte nord et il n’eut aucun mal à reconnaître son groupe. Le jeune bretteur s'approcha et il salua tout le monde d'un signe de la main.

"Bonjour! Moi c'est Kimara, je suis aussi là pour la quête. Enchanté de faire votre connaissance."

Le groupe était plutôt atypique. Celui qui se pressentait comme étant le leader naturel du groupe était un magicien, emmitouflé dans une étrange tunique orange, son visage toujours caché par une capuche. Il y avait deux grands gaillards chauves, des jumeaux. Chacun d'eux portait un immense marteau à deux mains et aucun des deux ne semblait vouloir communiquer avec autre chose que des grognements sourds. Et pour finir, il y avait une frêle demoiselle, brune, plutôt très jolie, équipée d'un arc court, d’un carquois dans le dos et d'une dague à la ceinture. Kimara n'eut même pas le temps de faire leurs connaissances de façon plus complète que le magicien prit la parole.

"Nous sommes complet. Allons-y, on n'a pas de temps à perdre!"

----------

Elsa était vraiment une belle femme. Sa chevelure brune et lisse lui tombait dans le bas du dos, ses deux yeux noisettes était parfaitement en coordination avec son jolie petit nez et à chacun de ses pas elle se mouvait avec grâce. Kimara était tombé sous le charme dès le début et il semblait en être de même pour les deux jumeaux débiles. Le magicien quant à lui restait à distance, il était déjà marié à ce que Kimara avait compris. Le jeune bretteur était content de pouvoir admirer Elsa. Elle était étendues, juste en face de lui, dans la neige. Il avait sympathisé avec elle sur le chemin, ce qui n’avait pas manqué de rendre les deux jumeaux fou de colère. Elsa était un peu plus vielle que lui, elle avait 23 ans et ce n’était pas sa première aventure. Elle était donc étendue devant Kimara et malgré les habits d’hiver, elle restait sublime.

La seule chose qui ternissait ce magnifique tableau était la mare de sang dans laquelle la douce Elsa était étendue. Le combat n’avait pas duré bien longtemps, Vilsuldur avait éliminée Elsa en premier, la transperçant d’un éclair noir. Kimara et les deux jumeaux avaient luttés pendant presque une heure, mais la masse de mort-vivant qu’ils avaient dû combattre était bien trop importante. Le jeune bretteur ne sentait plus sa jambe, il avait reçu un coup de marteau dans le genou et un coup de gourdin dans l’estomac et l’instant après il était tombé au sol, la tête la première, s’évanouissant sur le coup. C’était surement la seule raison de sa survie pour le moment, les mort-vivants partaient du principe que tous ceux qui n’étaient pas debout étaient morts. Kimara c’était réveillé dix minutes plus tard, juste à temps pour apercevoir la mort du reste de ses compagnons. Les deux montagnes de muscles avaient fini par tomber sous une pluie de flèches rouillées et le magicien orange avait perdu son duel contre Visuldur. Le nécromant ricanait déjà de sa victoire rapide.


"C’est tout ce qu’Hyrule peut m’offrir comme Héros ?Pitoyable !"

Le Nécromant était habillé de peaux de bête et un grand crane de cerf lui servait de couvre-chef. Il descendit en flottant dans la cour du château. Le groupe d’aventurier n’avait eu aucun mal à venir jusqu’ici, ce qu’il n’avait pas vus venir, c’est le fait que le nécromant avait largement prévus leur arrivée. Il avait amassé un nombre de mort-vivant considérable dans son château. Dès que le groupe avait pénétré dans la cour, ils étaient sortis de tous les côtés à la fois. Visuldur inspectait chaque cadavre un par un, de façon méthodique, jugeant s’il serait nécessaire de les faire revenir à la vie plus tard. Il finit par arriver à la hauteur de Kimara. D’un geste de la main, il dispersa son armée pour pouvoir faire face au dernier héros en face de lui.

"Mais c’est qu’il m’en reste un en vie pour m’amuser ! Comme c’est gentil de votre part de résister comme ça! Un dernier souhait avant de mourir ? Peut-être un dernier défi à lancer à ma magnifique personne?"

Tous en crachant un peu de sang, Kimara lança un sourire à son adversaire. Visuldur était connu pour ne jamais reculer devant un défi et le jeune bretteur avait une idée de comment il allait pouvoir s’en sortir.

"Une petite partie d’Échec?"

----------

Kimara était imprévisible...et Visuldur n'arriva pas une seule fois à comprendre la stratégie de son adversaire. Lorsque le roi du Nécromant tomba, il lança un regard empli de rage à Kimara qui avait un sourire en coin. Visuldur avait invité le jeune bretteur dans la grande salle du château où il avait installé une table pour la partie d’échec, tous les mort-vivant autour d'eux regardait attentivement la partie. Visuldur se leva en d'un coup sec et il pointa sur Kimara une main inquisitrice.

"Personne ne peut me vaincre! Tu as triché!"

Visuldur perdait son sang-froid et c'était exactement ce qu'attendait le jeune bretteur. Il positionna ses deux mains sur la table d’Échec de façon à avoir une bonne prise sur celle-ci.

"Je ne doute pas une seconde de votre toute puissance Ô Vilsuldur, seigneur de la mort et ..."

Le jeune bretteur poussa de toute ses forces sur la table, explosant le genou du Nécromant qui tomba en criant par terre. Sans perdre une seconde, Kimara se saisit de sa chaise et se jeta sur Visuldur. Il frappa de toute ses forces sur le crane de son adversaire, éclaboussant le sol d'un sang noir et visqueux. L'armée de mort-vivant se décomposa, tombant en poussière autour de lui. Finalement, son grand-père avait eu raison, les Échecs étaient nécessaire à son entrainement.

----------

Descendre d'une montagne est bien plus facile que l'escalader. Kimara n'eut qu’à se saisir d'un traineau pour se retrouver dans son village en contre-bas. Les villageois le soignèrent et il se retrouva devant chez lui très rapidement, une béquille sous chaque bras. Cela faisait presque 5 ans qu'il n’avait pas revu son père et il se demandait qu'elle réaction il allait avoir lorsqu'il annoncerait que Visuldur était mort. Le jeune bretteur tapota à la porte et un homme à la chevelure entièrement blanche lui ouvrit la porte. Edison avait pris un sacré coup de vieux depuis la dernière fois. L'homme se jeta sur son fils pour l'enlacer avec tendresse, il laissa Kimara rentrer avant de refermer la porte et d'annoncer la bonne nouvelle.

"Rajoute un couvert! Kimara est rentré!"

Lorsque le repas fut servi, Kimara raconta ses aventures à sa famille enfin réunit. Son histoire finirait d’ailleurs par faire le tour de la petite communauté. Kimara, le bretteur de feu, avait vaincue Visuldur dans un duel flamboyant. Le téléphone arabe aurait tôt fait de faire de Kimara une légende, mais sa réputation n’attendrait jamais Hyrule. Lors du repas, Kimara remarque que son plus vieux frère ressemblait trait pour trait à Edison quand il était encore jeune ce qui troublait un peu le jeune aventurier. Rien n’avait changé dans la vie des montagnards, les journées se suivaient et se ressemblaient de façon périodique. Lorsqu’il eut finit son repas, Edison se tourna vers son plus jeune fils, un air sérieux sur le visage.

"Tu comptes repartir là-bas?...Je veux dire, avec ton grand-père?"

Kimara eut alors un sourire gêné, il ne voulait pas faire de la peine à ses parents, mais il avait fini par s’attacher à son maître. Il allait rester ici, le temps de se rétablir et il repartirait vers Hyrule, avec le même marchand qui l’avait amener la première fois.

"Oui! Je n'allais quand même pas laisser ce vieux grincheux tout seul!"

Le jeune Hylien resta ainsi, pendant presque 6 mois, avec sa famille, rouspétant souvent contre le froid et la neige. Kimara revint vers Hyrule pour fêter son vingt-deuxième anniversaire en compagnies de son grand-père. Finalement, la vie d’aventurier de Kimara commençait plus facilement que prévus, il avait survécut aux premières épreuves, mais bien d’autres l’attendaient encore. Mais cela ne lui faisait plus peur, après tout, c’était un Volkmar, il avait sa dans le sang.

Et Après ?

Prénom/Surnom: Eric/Kimara...mais je préfère qu'on m’appelle Kimara! X)
Age : 20 ans
Comment as-tu découvert le forum ? Grace à mon dieuuuuuuuu! Google!
Pourquoi t'être inscrit(e) ? J'ai envie de faire du RP sans me prendre la tête...et ça me rend nostalgique le RP Zelda, j'en ai fréquenté un quand j'étais gosse.
Comment trouves-tu le forum ? Pas mal du tout, on sent encore que la peinture est fraiche. Et votre boite à musique...magnifique, là vous m'avez totalement conquis. J’hésitais entre plusieurs forum et elle vous à fait gagner cette petite boite à musique.
Autre chose à ajouter ? J'adore les câlins! Surtout si c'est avec des filles! é__é
Et j'aime bien ce smiley là:  heart
Code du règlement:Validéé ~
(c) Codage de la fiche par Kee-Mey, Legend of Hyrule
   


Dernière édition par Kimara Volkmar le Lun 21 Avr - 20:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
triforce

Soren

Sheikah renégat

avatar
 Sheikah renégat

Messages : 370
Inscription : 02/12/2012

MessageSujet: Re: Kimara Volkmar, le bretteur de feu.   Lun 21 Avr - 13:36


Hey hey et bienvenue sur le forum ! ♥

J'aime beaucoup ta fiche et ton personnage, le tout est bien construit et cohérent, et très agréable à lire. Par contre, il y a quelques éléments qui me posent problème...

En fait, c'est surtout par rapport à deux points : le règne de Ganondorf, et les villages que tu inventes dans les Pics blancs, si j'ai bien compris.

Imaginer quelques petits villages ne pose aucun problème, c'est au contraire une bonne idée, et je pense que nous les ajouterons en sous-forum. Par contre, ils se trouveraient au pied des Pics blancs, puisque les montagnes en elle-même ont un climat bien trop rude pour permettre à des Hyliens d'y vivre - et qu'elles sont infestées de monstres, en plus. Et ces villages feraient partie d'Hyrule, puisque le massif tout entier est inclus dans le royaume. Faire une région totalement séparée du royaume n'est pas tellement possible, malheureusement...

Ensuite, par rapport au règne de Ganondorf... Plusieurs fois, tu évoques le fait que Ganondorf est en train de régner à Hyrule. Mais dans ce cas, cela se serait ressenti. Sur les villages de montagnards, peut-être pas énormément, je veux bien imaginer que Ganondorf n'a pas perdu trop de temps à s'occuper d'eux. Mais ils n'auraient pas été totalement épargné, c'est certain.

En fait, le véritable problème est que... toute ton histoire me semble se dérouler dans les années de paix, et non pas dans les années de règne de Ganondorf. Vu qu'en plus tu ne fais aucune mention du retour dans le temps, ce qui peut parfaitement se comprendre, puisque l'immense majorité des gens l'ont oublié. Mais dans ce cas-là, cela signifie que Ganondorf n'est pas en train de régner à Hyrule, mais qu'il est scellé ^^

Voilà, en dehors de ces points généraux à clarifier et modifier légèrement, je n'ai rien d'autre à faire remarquer. J'espère que ça ne sera pas trop compliqué à changer, mais je ne pense pas... Si tu as des questions, n'hésite pas, en tout cas, que ce soit ici, sur la Cb lorsque nous y sommes ou par Mp ♥

_________________
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
triforce

Invité

Invité

avatar

MessageSujet: Re: Kimara Volkmar, le bretteur de feu.   Lun 21 Avr - 20:07


Merci! ^^

J'ai bien pris en compte toutes tes remarques, j'ai d'ailleurs remplacé la "menace de vilain Ganondorf" par une bonne grippe en ce qui concerne le grand-père de Kimara...c'est quand même moins théâtral, mais ça marche! Je ne parle plus du tout du seigneur Gérudo dans mon histoire.

Tu veux faire le jeu des 40 différences ou je te fais un rapide résumé de toutes les modifications mineures? ^^
Revenir en haut Aller en bas
triforce

Soren

Sheikah renégat

avatar
 Sheikah renégat

Messages : 370
Inscription : 02/12/2012

MessageSujet: Re: Kimara Volkmar, le bretteur de feu.   Lun 21 Avr - 20:14


Ooooow, je ne pense pas qu'une liste soit nécessaire, je viens de re-parcourir rapidement ta fiche pour voir un peu ça, et puis je te fais confiance quand tu me dis que tu as changé les points nécessaires ♥

Te voilà donc validé ! Dis-moi juste quel rang personnalisé tu souhaiteras, puis tu pourras commencer à rp o/

_________________
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
triforce

Invité

Invité

avatar

MessageSujet: Re: Kimara Volkmar, le bretteur de feu.   Lun 21 Avr - 20:28


Cool, merci! \o\

Je voudrais "Flamme du Nord" si c'est possible! ^^

Revenir en haut Aller en bas
triforce

Soren

Sheikah renégat

avatar
 Sheikah renégat

Messages : 370
Inscription : 02/12/2012

MessageSujet: Re: Kimara Volkmar, le bretteur de feu.   Lun 21 Avr - 20:32


Rang mis, amuse-toi bien sur le forum ♥

_________________
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
triforce

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Kimara Volkmar, le bretteur de feu.   


Revenir en haut Aller en bas
 
Kimara Volkmar, le bretteur de feu.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Arlequin, bretteur et aventurier
» steamer cape du bretteur celeste
» Skin team Cape du Bretteur Céleste Solomonk Tanuk
» Skin team Cape du Bretteur Céleste
» Zobal Cape du Bretteur Céleste

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Legend of Hyrule :: Prelude :: Votre Personnage :: Fiches de Présentations :: Anciennes présentations-
Sauter vers: